Page en cours de chargement

* *

Texte à méditer :  J'ai découvert que tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne pas savoir demeurer en repos, dans une chambre   Blaise Pascal

* *
Spécial !

MUSIQUES     → à part

SVP, répondez à notre sondage.
Le vote, tel qu'il nous est proposé, vous convient-il?

Toute suggestion pour améliorer les techniques de consultation démocratiques sera bienvenue ici.
Qu'on se le dise ! smile

ici >> toute l'actu en 1 click !

outils


Présentation
Catalogages indélicats Top 10 présentation / Forum science et conscience solutions écologiques
Actualité
Actualité temps-réel Appel à conscience précédent à l'expérience grecque
  • • 
reBof social/travail social/travail - enfants SDF
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
2669 Abonnés
Webmaster - Infos
Ecrire à zelezar  Webmaster
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

forum.gifForum - consultation_démocratique - Sujet n°3


Sujet n°3 cahier de doléances en temps réel
    par le_chi - visiteur
le 14/02/2007 @ 16:48
le_chi

on lit :


Dixit...
principe du « cahier de doléance » temps réel :
Introduction:
Alors que certains se gaussent des perpétuelles votations Suisses, les Français ont par contre souvent le sentiment de ne pas avoir suffisamment l'occasion ni les moyens d'être entendus d'une part, et d'autre part, de participer activement à la politique du pays.
Avant d'envisager si, ou comment, le « vote à eau » pourrait ou non contribuer à réduire le coût public des consultations électorales, essayons ici d'imaginer un nouveau principe officiel d'écoute de la population.
Nous connaissons, bien sûr, le principe du référendum, et celui des sondages.
Que peut-on reprocher à ces deux techniques, que leur manque-t-il ?

sur la page Web : http://gonic.lyon.free.fr/vote_a_eau.html

Qu'en pensez-vous ?
 ( lire toute la page SVP )

 

 

 

Poster une réponse




Réponse n°1 par pascou - visiteur
le 28/02/2007 @ 20:33
Anonyme
Ok, il me semble qu'il y a là matière à réflexion ...

Quelles sont les autres propositions sur la question ?

Dans l'immédiat je pense à ces "Référendum d'Initiative Populaire" ou
"Référendum d'Initiative Citoyenne"  qu'on nous fait miroiter à droite ou à
gauche dès qu'il est temps de battre la campagne .
   Est-ce vraiment sérieux ?
  Ou bien ne serait-ce pas plutôt pour nous donner l' ILLUSION d'un moyen
d'expression donné au pékin moyen ?
     ( veut-on réellement nous donner enfin la parole ?  Ou fait-on seulement
semblant, par calcul hypocrite ? )
  D'abord, comment est-il possible de rassembler  1 Million de signatures sur
une pétition ?
  Qui pourrait le faire ?
  Par exemple,  rappelons-nous la polémique mondiale liée à la question DADVSI
(Droits d'Auteur et Droits Voisins dans la Société de l'Information ).   Ceux
qui ont pu suivre le succès remarqué de cette pétition (- voir :
http://eucd.info/petitions/index.php?petition=2 ),
ont pu constater que ce sujet très populaire n'avait rassemblé "que" 173628
signataires ...
  On est encore très loin du Million nécessaire pour obliger à un référendum,
dans la théorie des "Initiatives Populaire ou Citoyenne" !!
...
  D'autre part, j'aimerais poser à ceux qui nous promettent une 6e République,
la question du
   choix des participants à la Constituante  !
  Il nous faudrait quelque chose comme ce "vote à eau" pour créer une
Constituante élargie à ... tous les Français en âge de voter !
_____________________________________
Poster une réponse

Haut

Réponse n°2 par don_quichotte - rank ( 7 messages )
le 07/03/2007 @ 19:16
don_quichotte
cette réponse m'encourage à approfondir la question ... en partant d'un classique :
"Du Contrat social" de Jean-Jacques Rousseau :
dans quelles conditions peut-on prétendre établir une Constitution. Par qui, comment peut se légitimer une assemblée constituante ? ...
voir la page Web :
constituante_initiale ...


« La difficulté de réussir ne fait qu’ajouter à la nécessité d’entreprendre ». Beaumarchais

Site web don_quichotte Ecrire à don_quichotte Poster une réponse

Haut

Réponse n°3 par PanseurImpenitent - rank ( 4 messages )
le 18/10/2007 @ 18:52
PanseurImpenitent

le forum "Haute trahison" , dans le blog http://www.marianne2.fr/Haute-trahison_a78911.html
( texte de Anne-Marie Le Pourhiet, professeur de droit public, auteur de Droit constitutionnel (Economica, 2007))
a inspiré à "undadadenada" cette remarque :


Dixit...
" ... ( je vais peut-être être désagréable aux oreilles des participants, mais baiser quelqu'un en étant informé de son désaccord ça s'appelle un viol) ..".

le professeur de droit public écrivait :


Dixit...
"… Un traité affirme donc qu'une charte qui lui reste extérieure a cependant la même valeur juridique que les traités qu'il modifie ! On n'a jamais vu de procédé juridique plus tordu, ...
...
Une question fondamentale se pose dès lors : comment le président de la République peut-il décider seul, alors que le peuple français a juridiquement rejeté l'intégralité du traité, de faire cependant ratifier par voie parlementaire la majeure partie des dispositions qu'il contenait au motif que celles-ci « n'auraient pas fait l'objet de contestations » ?
...
La démarche du président de la République prétendant interpréter seul la volonté du peuple français est totalement arbitraire et confine à la dictature
...
Si le président a la conviction que les dispositions restant dans le traité modificatif ont fait l'objet d'une approbation implicite des Français, encore faut-il qu'il s'en assure en organisant un nouveau référendum tendant à obtenir leur accord explicite.
...
Le texte de la très populaire Constitution de 1793 n'y allait pas de main morte en disposant, dans son article 27 : « Que tout individu qui usurperait la souveraineté soit à l'instant mis à mort par les hommes libres ».
...
nous n'aurons alors plus qu'à pleurer sur notre servitude volontaire en réalisant que nos élus représentent bien ce que nous sommes nous-mêmes devenus : des godillots."


Au delà des opinions particulières quant à l'opportunité ou non d'une décision "Européenne" ...
il me semble que le sujet traité et les réactions citoyennes qu'il soulève apporte de l'eau au moulin de la réflexion sur le "vote à eau" suscitée par ce présent forum Okidor ! ...

Ecrire à PanseurImpenitent Poster une réponse

Haut

Réponse n°4 par Noniste - visiteur
le 20/10/2007 @ 10:27
Noniste

"c'est un défi aux 55 % de citoyennes et citoyens qui ont voté NON"

 c'est dit par "imagine", dans le blog : http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20071017053555AAZlupq

 Chaque candidat n'a plus qu'à promettre les mille caprices qui lui traversent l'esprit.  Les Français étant sommés de voter coûte que coûte, celui qui aura été élu comme étant le moins mauvais d'entre eux,  pourra mettre les Français devant le fait accompli : vous avez voulu tous mes caprices !

 PanseurImpénitent fait le lien entre la "théorie" (trop pensée) et la réalité actuelle ! 
 quand on refuse d'anticiper , ne reste qu'à panser

- avec un cautère sur une jambe de bois ?


La Constitution du 4 Octobre 1958 :
...
Art. 5. - Le Président de la République veille au respect de la Constitution.
Il assure, par son arbitrage , le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'Etat.

Il est le garant de l'indépendance nationale, de l'intégrité du territoire et du respect des traités.

Poster une réponse

Haut

Réponse n°5 par donQuichotte - visiteur
le 11/11/2007 @ 16:58
Anonyme
traité européen : pour une approche plus démocratique ...
les Français sont-ils toujours autorisés à se sentir concernés par la Chose Publique ?
 la page Web dont le lien est présenté ici recense (à première vue) les principaux courants de réactions citoyennes concernant la question du nouveau "traité européen"
   Quelqu'un se sent-il encore concerné  en France ?
 => voir la page Web

Poster une réponse

Haut

Réponse n°6 par VoxPopuli - visiteur
le 05/02/2008 @ 15:31
Anonyme
Une Ve République plus démocratique ?
... en commençant par adopter un traité que la Majorité des électeurs français avait rejeté ?
... en réservant le soin de faire réviser la Constition actuelle par une oligarchie déjà au pouvoir ?

Nous avons certes la possibilité de prendre connaissance des évolutions prévues :
http://www.pierrevallet.com/media/00/00/d5233d9ce0d7a01859148fc5473cdaf3.pdf

Mais, au vu de ce qui s'est passé pour le "traité" Européen, quels pourraient encore être les "demeurés" qui se laisseraient berner par l'illusion de pouvoir participer à un réel débat démocratique ?
( On nous assure que la majorité qui avait voté NON, n'avait en fait rien compris ... Le fait d'imprimer des millions de pages du "Traité pour une constitution européenne" - pour donner aux Français l'illusion de pouvoir choisir-, n'était bien qu'une mascarade !
... dont le pouvoir actuel est fier ?
Maintenant que la majorité des Français sait qu'elle est idiote et que son avis, officiellement évalué, ne compte pas ... il faudrait donc qu'elle accepte, en plus, la mascarade d'un débat même pas officiel à partir de propositions établies par un comité désigné par le pouvoir en place ? -
Quand ces propositions finiront par nous être imposées, nous serons réputés avoir choisi ? ... parce que nous n'aurons pas fait la révolution pour nous y opposer ? )

un internaute avait écrit :
Dixit...
Ce qui compte, ce n’est pas qui vote la Constitution: ce qui compte, c’est qui écrit la Constitution: il faut que les peuples se réapproprient l’écriture de leurs institutions

cf Agoravox (16 fév. 2007 _ 17h05 ) ...
le "vote à eau" ne me semble pas incompatible avec la notion de "tirage au sort" développée par Etienne Chouard, pas plus qu'avec le système actuel ...
Il ne s'agit pas de défendre des positions, ni d'avoir tort ou raison : il s'agit d'argumenter (ou de contre-argumenter) , pour apporter sa pierre (constructive !) à la Chose publique, - à commencer par l'écriture des institutions ...

Le premier point qui m'interpelle a trait à une notion d'arbitrage :
- qui doit "définir" quoi ? ...
- qui doit "arbitrer" quoi ? ...
...
Actuellement, en tant que citoyen lambda, ni je ne peux définir, ni je ne peux arbitrer, ni même je ne peux réellement proposer ni suggérer quoi que ce soit !
Les manants d'autrefois disposaient certainement d'un pouvoir plus grand que le mien ... avec leurs cahiers de doléances !

Poster une réponse

Haut

Réponse n°7 par monarcoPhobe - visiteur
le 21/02/2008 @ 13:24
monarcoPhobe
dérive(s) de la République ? Agoravox comme témoin

si on jette un Oeil sur Agoravox (http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=36116 ),
il est clair que la question n'est pas une vue de l'esprit de la part d'un "protestataire" isolé ...
Mais, avant même d'oser envisager aussi grave défiance, force est pour moi de constater, depuis plus d'une décennie, l'ABSENCE totale de prise en compte responsable donnée aux courriers officiellement adressés au gouvernement par un citoyen Français.
Auncun des votes dits "démocratiques" (à l"échelle de la Ville, de la Région, de la Nation, ou de l'Europe) ne permet au citoyen lambda de rendre compte de faits inadmissibles quand il doit (moralement) en témoigner individuellement (la théorique possibilité d'un recours juridique à très haut niveau n'est en fait pas du tout réaliste : elle relève d'une mascarade cynique ... (quel néophyte du Droit saurait dépasser le fatal "classement sans suite" de sa plainte, s'il n'y consacre pas au moins la totalité de ses ressources et l'essentiel du reste de sa vie ? ...)
D'autre part quel député, même exceptionnellement vertueux, POURRAIT faire remonter la doléance d'un citoyen, dans le SYSTEME actuel ???)
usurpation de vocabulaire, lorsque le Pouvoir parle de démocratie ?
Site web monarcoPhobe Poster une réponse

Haut

Réponse n°8 par paranoYa - visiteur
le 04/06/2008 @ 03:00
paranoYa
dictature de l'opinion ? un débat opinionesque fallacieux !

je n'ai pas résisté à l'envie d'apporter quelques commentaires
pour décortiquer quelques passages de ces "Décryptages" trouvés dans : "Le Monde" du 1° juin 2008, page 15 -
Poster une réponse

Haut

Réponse n°9 par IdeeAuLogis - visiteur
le 07/09/2008 @ 12:48
IdeeAuLogis

Dixit...
Revendiquons la participation de tous au plus haut niveau de décision possible, essence de la démocratie.


 citation à retrouver dans la littérature contemporaine ...
Poster une réponse

Haut

Réponse n°10 par PereSevereDiabolic - visiteur
le 06/12/2008 @ 18:29
Anonyme
Une guerre de retard pour les politiques Français et Européens !

comme d'habitude, malheureusement !
Serait-ce donc une loi divine ? Il faut que la France et l'Europe aient toujours un train de retard sur les évolutions humaines qui s'imposent à notre monde ! Est-ce par déférence qu'on se garde toujours scrupuleusement de devancer les Américains ?

Cette fois c'est en matière de "démocratie participative" qu'on s'est fait damer le pion !
Voir ce site du nouveau gouvernement Américain :
-----------------

Comme si les "petits" Français n'avaient pas suffisamment exprimé le besoin d'une évolution dans ce sens .
Mais comme on fait son "Opposition" on se couche !
Chaque leader de l'opposition veut devenir calife à la place du calife : " Votez d'abord pour moi, et après vous verrez bien, tout ira mieux, forcément " ...mad
c'est vrai, on voit !



Poster une réponse

Haut

Réponse n°11 par sansVoix - visiteur
le 14/01/2009 @ 15:49
Anonyme

"démocratie participative" à portée limitée !!

voir le magazine "Sciences humaines" de février 2009, N°201, page 29 :

Dixit...
"démocratie participative" ... Principale limite : l'absence, sauf exception et sur des enjeux très locaux, de toute influence sur la décision. Ce qui limite singulièrement leur portée, mais questionne leur utilité même : à quoi bon discuter, en effet, si l'on n'est pas sûr d'être entendu ? ...  biggrin

Appel :
On attend toujours une contre-argumentation aux propositions de cette page Web : http://gonic.lyon.free.fr/vote_a_eau.html   smile

Poster une réponse

Haut

Réponse n°12 par votao - visiteur
le 22/06/2011 @ 09:43
Anonyme
vos 道  => vos Tao (http://fr.wikipedia.org/wiki/Tao)  => votao = vote à eau   wink

Rappel :
 cette présentation du "vote à eau", avait été reformulée à la veille des dernières présidentielles  (cf content="20060429") ... :
http://gonic.lyon.free.fr/vote_a_eau.html

Faudra-t-il attendre l'échéance d'un nouveau mandat présidentiel pour que ceux qui souhaitent transformer la simple délégation de pouvoir citoyen, en un pouvoir du peuple beaucoup plus tangible ... daignent en discuter ?


Poster une réponse

Haut

Préférences

 Nombre de membres 146 membres


Utilisateurs en ligne

( personne )
découverte
stats
Qui visite OKIDOR ?
: voir FAQ
à part: GeoCHAT anonyme entre visiteurs

«lutte fangeuse»:

«immense latrine»
&«inébranlables optimistes»


«peupler les loisirs» :
Recherche




Sondage
aimez-vous voter ?
 
c'est ma passion !
il le faut bien
faut voir ...
bof !
j'en ai rien à faire !
Résultats
Calendrier

Devinette

Je peux lire dans vos pensées. Vous n'y croyez pas ? Essayez ! Vous n'en reviendrez pas...

jeux de gam1
^ Haut ^

à voir ...




 
...notes ...wink wink "Il faut se méfier de l'eau qui dort !"
prête-moi ta plume ...
 ... et parlons d''OSONS
Horloge
dogmazic.net intellectual property donor
logo ritournelles recursives by gt6oqp > lyrics= www.ipernity.com/doc/moi-jeu/3500575#

musique à part

Annuaire RSS


 GuppY - http://www.freeguppy.org/    Site créé avec GuppY v4.5.17 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL   GuppY - http://www.freeguppy.org/