Page en cours de chargement

* *

Texte à méditer :  “Ils se font des idées et s'imaginent que les autres sont incapables d'en avoir”   mamy

* *
Spécial !

MUSIQUES     → à part

SVP, répondez à notre sondage.
Le vote, tel qu'il nous est proposé, vous convient-il?

Toute suggestion pour améliorer les techniques de consultation démocratiques sera bienvenue ici.
Qu'on se le dise ! smile

ici >> toute l'actu en 1 click !

outils


Présentation
Catalogages indélicats Top 10 présentation / Forum science et conscience solutions écologiques
Actualité
Actualité temps-réel Appel à conscience précédent à l'expérience grecque
  • • 
reBof social/travail social/travail - enfants SDF
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
2667 Abonnés
Webmaster - Infos
Ecrire à zelezar  Webmaster
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

news.gifNouvelles

Ces nouvelles sont disponibles au format standard RSS pour publication sur votre site web.
http://okidor.free.fr/reflects/data/newsfr.xml



résultats du 2e tour des présidentielles 2017 - par JetteCesManies le 08/05/2017 @ 10:10


Non-inscrits : 9%
Abstention : 23%
Veaute blanc ou nul : 8%
Veaute Macron : 40%
Veaute MLP : 20%


fêtes pascales - par JetteCesManies le 15/04/2017 @ 12:59


...
  "Vous n'aurez pas compris grand chose à ma chanson"
...
    
  " ... Vous croirez être sages ..."










"... marcher de très longues routes
pour rencontrer les fleurs du printemps ..."


Censure à la mode des rats si on laisse faire - par ModeRateur le 19/01/2017 @ 13:46

Comment, dans ce pays de bien-pensants becs et ongles en avant pour défendre la liberté d'expression, peut-on voir censurer, sans explication aucune, entre autres, une contribution comme celle-ci ?
 cf ce lien "permanent'  heureusement préservé  :
http://www.agoravox.fr/commentaire4783526
    ( pas assez 'orthodoxe' (3) à leur goût ?
biggrin)

---------------
˵ Puisque le français, en clair dans le texte, au premier degré, est inopérant, sans doute faut-il essayer le langage imagé, poétique ? et dans un autre dialecte ?!
 Mieux : en n’utilisant, de plus, que les mots d’une célébrité mondiale !
 
 D’où l’idée de vous livrer ces passage d’une traduction de :
       Dostoievski - ʼLe songe d’un homme ridiculeʼ
 ( Celles et ceux qui voudront la version originale, en cyrillique, sauront la trouver)
 ...˶

---------               

˵ passage d’une traduction de ’Le songe d’un homme ridicule’ :
 
 ʻIls [ au ’paradis’ : les ’contaminés’]me répondaient [...] ˵ Nous sommes menteurs, méchants et injustes, nous le savons, nous pleurons et en souffrons .
[...]  Mais nous avons la science et à travers elle nous retrouverons la vérité, mais nous l’accepterons cette fois consciemment ;
 la connaissance est supérieure au sentiment, la conscience de la vie supérieure à la vie .
[ ...] et la connaissance des lois du bonheur est supérieure au bonheur.˶
[...] et après ces mots, chacun s’aimait plus que les autres et d’ailleurs ils ne pouvaient pas faire autrement.
  
 Chacun devint si jaloux de sa personnalité qu’il s’efforçait par tous les moyens d’humilier et d’abaisser celle des autres et y mettait toute sa vie.
  
L’esclavage naquit et même l’esclavage volontaire : les faibles se soumettaient volontiers aux plus forts pourvu que ceux-ci les aident à écraser de plus faibles qu’eux.

 ----
 Voilà pour le songe.
 
 Reste à songer que, ici, dans la vraie vie, nos bien-pensants, donneurs de leçons, préfèrent voir leurs ’assistés’ crever sous les ponts et dans le froid, plutôt que de commettre la lourde faute de leur laisser attribuer un RME non politiquement correct selon leur idéologie !  ˶


voir aussi :

bis :

’ il est clair que les idées fausses (voire mauvaises ?) vont bon train concernant le Revenu Minimal d’Existence.
 
 D’abord, foin des idéologies stériles !
La raréfaction du dit ’travail’ n’est pas due à un bouc émissaire genre ’Le grand méchant Capitalisme’. L’humanité doit au contraire se féliciter de la réussite de ses efforts ancestraux ayant enfin amenuisé la charge des corvées incontournables ! 
 Les robots, contrairement à une idée fumeuse et saugrenue, ne sont pas un mal à combattre par leur taxation : ils nous libèrent d’une charge de corvées qui empêchait une démocratisation de l’otium !
 (Un sage, grand mathématicien et philosophe, B.R., a très bien su démontrer que la civilisation humaine n’est pas le fruit du ’travail’ mais celui de cet otium ! )

 Ensuite, dès qu’on est capable de faire abstraction des procès d’intention trop faciles et stériles, lorsqu’on se renseigne sur la genèse du concept de ce RME, on se rend bien vite compte qu’il est amené par un raisonnement tout bête de bon sens :
 par sa seule existence, un citoyen apporte une valeur économique à son pays ; surplus de valeur qui sera perdu si ce citoyen ne vit plus !
 Pour en concevoir l’intuition rapide,contentons-nous ici d’évoquer le cas du nourrisson, incapable de ’travailler’ mais occasionnant sans rien produire d’autre que ses pleurs et ses déjections, toute une industrie de couches-culottes, et de soins ...

 en outre, on sait aussi que les militaires calculent savamment et précisément une valeur chiffrée au centime près pour chaque vie humaine .
 ( et rappelons cette citation de Jean Bodin :

  •  ’Il n’est de richesse que d’hommes’ )
 ..

 Enfin, les comptes d’apothicaires pour rejeter une bonne idée sous prétexte qu’elle ne serait pas La Perfection indépassable, ne sont pas dignes du tout !
 « Le mieux est l’ennemi du bien »
 
 Le statut quo, la mort des pauvres, pour éviter ce que d’aucuns ont la prétention absurde de diagnostiquer ’assistanat’ n’est pas plus censé que de remettre aux calandes grecques le RME sous prétexte d’une imperfection résiduelle dans la hiérarchie des revenus !

 Ce qu’il est urgent de comprendre, c’est que la fin du chantage à la misère qui fait mourir, même si elle n’établirait pas illico une Justice parfaite entre les citoyens, serait un bouleversement structurel dont on est bien incapable aujourd’hui de soupçonner toutes les incidences positives.

 Refuserait-on de passer de l’ordinateur classique à l’ordinateur quantique sous prétexte que ce dernier commencerait avec moins de Qubits que votre bon vieil ordi de dispose de bits ?
 
 Pour qui a vraiment des convictions, est-il plus important de disposer du confort conventionnel que la liberté ? ˶

          



  voir aussi : http://www.agoravox.fr/commentaire4782213

˵ ATTENTION à ne pas se laisser piéger par l’ébullition médiatique de l’instant sur un débat de Revenu de Base qui risque bien de n’avoir pour but que de créer un feu de paille ! Ceci pour mieux épuiser rapidement le risque d’adoption du concept bien compris
.

 L’objectif majeur des Français ne doit pas être que n’importe quelle expérimentation à grande échelle soit adoptée le plus vite possible.
(Un ratage, bien médiatisé pour le coup, signerait alors une malencontreuse fin définitive du concept mort-né )
Ce qui est primordial c’est que le concept vrai du RME soit au plus vite pleinement compris par le plus grand nombre.
 Le reste suivra alors fatalement.

       

 D’où cette idée de coupler le RME à ce concept, plus abstrait, mais encore plus large d’ACR
Attention Citoyenne Requise !

Voir le concept ACR = Attention Citoyenne Requise pour ce qui suit
 (https://www.omnispace.fr/civicare/?ctrl=forum&_idTheme=1  ; )
cf, notamment ces extraits :

  • la mise en évidence de contradictions logiques dans la rhétorique courante pourrait aider à un éventuel progrès des consciences collective et individuelles.

 Voilà l’essentiel de la conscience qui fait défaut à tous nos candidats, y compris ceux qui se disent en dehors de la réduction Droite-Gauche ( Pour les extrêmes :
"Qui va trop à l’Est va à l’Ouest !
 Quant au Centre, il est en plein milieu du segment Droite-Gauche ! )

      >>>  cf  :ce graphique 'catalogages indélicats'  ...

____

  • ACR ou ’mérite’ relèveraient d’une morale implicitement consensuelle,
    tandis que l’impôt relève de l’obligation officiellement légitimationnée.

 Un Revenu Minimal d’Existence ne saurait se réduire à une promesse électorale tout juste bonne à attraper des gogos ! (voir la façon par laquelle le concept à été expédié à la TV ; genre ’on vous a informés de cette lubie , maintenant rigolez et rideau )

 Un RME ne pourra pas être mis en place par un quelconque candidat si la majorité des Françaises et Français reste dans le statut quo moral !       ˶


Les Grenouilles qui demandent un roi - par TintinAmarre le 16/12/2016 @ 12:26

Les Grenouilles qui demandent un roi


Les grenouilles se lassant
De l'état démocratique,
Par leurs clameurs firent tant
Que Jupin les soumit au pouvoir monarchique.

Il leur tomba du ciel un roi tout pacifique :
Ce roi fit toutefois un tel bruit en tombant,
Que la gent marécageuse,
Gent fort sotte et fort peureuse,
S'alla cacher sous les eaux,
Dans les joncs, les roseaux,
Dans les trous du marécage,
Sans oser de longtemps regarder au visage
Celui qu'elles croyaient être un géant nouveau.
Or c'était un soliveau,
De qui la gravité fit peur à la première
Qui, de le voir s'aventurant,
Osa bien quitter sa tanière.
Elle approcha, mais en tremblant ;
Une autre la suivit, une autre en fit autant :
Il en vint une fourmilière ;
Et leur troupe à la fin se rendit familière
Jusqu'à sauter sur l'épaule du roi.
Le bon sire le souffre et se tient toujours coi.
Jupin en a bientôt la cervelle rompue :
« Donnez-nous, dit ce peuple, un roi qui se remue. »

Le monarque des dieux leur envoie une grue,
Qui les croque, qui les tue,
Qui les gobe à son plaisir ;
Et grenouilles de se plaindre.


Et Jupin de leur dire :« Eh quoi ? votre désir
A ses lois croit-il nous astreindre ?
Vous avez dû premièrement
Garder votre gouvernement ;
Mais, ne l'ayant pas fait, il vous devait suffire
Que votre premier roi fut débonnaire et doux
De celui-ci contentez-vous,
De peur d'en rencontrer un pire.»


      Jean de La Fontaine, Fables


Le compte est bon facile - par Bourr_Un le 19/10/2016 @ 14:09

 50 solutions tout de suite, (à voir en mode verbose=2) , même avec un banal algorithme plutôt bourrin.
(cliquer sur "langue au chat")
    version GEOGEBRA
  pour les matheux

... alors : que fait notre gouvernement ?



un certain Claude Martinaud a dit :
« Plus on compte, plus on compte mal, car on ne compte pas tout, et ce qui compte le plus, c’est ce qui ne se compte pas.»


« Ce qui compte ne peut pas toujours être compté, et ce qui peut être compté ne compte pas forcément » A. Einstein




“ Il y a une limite à ce que nous pouvons faire avec les nombres,
et il y en a une à ce que nous pouvons faire sans eux.”

Georgescu Roegen



“Préjugé, vanité, calcul biggrin ,
voilà ce qui gouverne le monde”

Sébastien Chamfort




dynamique ? démocratie ? de l'open source en France ?
... l'observation se prolonge ...

voir Alzheimer comme un mécanisme naturel de rééquilibrage sociétal … - par Ferdinant le 30/05/2016 @ 15:27

voir Alzheimer comme un mécanisme naturel de rééquilibrage sociétal …

D'abord un constat : les sociétés humaines ne sont pas à l'abri d'égarements collectifs
( penser, pour exemple-à-éviter, aux méfaits du phénomène historique nazi …
Il arrive que la majorité d'un groupe ou d'une population se voile la face par cette erreur/faute de raisonnement qu'évoque le vocable : solipsisme.)
D'où la pensée d'un risque de déséquilibrage, et partant de là, d'une nécessité de mécanismes susceptibles de compenser ces risques.


L'équilibre d'un système ne s'évalue pas à partir d'un cliché, d'un instantané figé à un instant quelconque et qui serait ensuite mathématiquement étudié, zoomé sous tous les angles et dans les moindres détails, pour établir un diagnostic irréfutable de pérennité.
La dimension temporelle, la durée, voire l'Histoire, puis, pourquoi pas la projection dans le futur, doivent intervenir dans toute prospective qui voudrait se garder des pétitions de principe.

Sans prétendre aucunement viser à démontrer quoi que ce soit, l'approche expérimentale de qui souhaite, sinon guérir, tout au moins chercher à prévenir la maladie, n'est-elle pas reconnue comme pertinente ?
Pensons donc à ces systèmes, moins complexes que nos sociétés humaines, partant, plus accessibles à la sagacité du raisonnement humain, que constituent nos automates et leurs mécanismes de régulation. (Exemple : régulation d'un dispositif de chauffage )
Pourquoi les observations valables pour ces systèmes 'simples' ne resteraient-elles pas pertinentes pour des systèmes bien plus complexes ?

Considérons alors que nos régulateurs modernes sont régis par trois types de régulation, actuellement parfaitement validés et éprouvés, symbolisés par les 3 lettres PID : Proportionnelle, Intégrale, Dérivée.


Il semblerait que la 'matière grise' humaine fonctionne par associations, d'où, à ce point de l'actuelle prose que vous lisez, l'idée de tenter tout de suite, sans plus de contorsions oratoires, le 'parallèle' intuitif visé (si tout le monde n'a pas la même intuition, tant mieux ; si d'autres la partagent, ils ne s'en plaindront pas wink ) :
l'Homme régule ses actes à partir des 3 'régulateurs' que constituent :
- le bon sens (// régulation proportionnelle)
- la mémoire longue -ie : le souvenir, le sens de l'Histoire- (// régulation intégrale, qui 'intègre' les régulations du Passé)
- la tendance du moment, (ironiquement : la mode, ou : // la dérive) .
id est : une évaluation plus ou moins consciente des infléchissement présents, actuels, de la direction et de l'intensité de nos efforts.


Bon, déjà pas évident de suivre jusque là. Mais les courageux devront affronter bien pire encore pour comprendre le lien de cette histoire avec Alzheimer.


Notre monde contemporain 'moderne' n'est-il pas malade de la mode ( avec tous ces chersurbains qui piquent leur caprice dès qu'on ne leur paie pas le nec-plus-ultra des godasses, des fringues et du smart-phone vu à la TV !) … et, plus globalement, du paraître ?
7 milliards de concurrents, de plus en plus semblables sur les 99 % du nécessaire vital, et qui, pour se distinguer, ne peuvent plus compter faire la différence que par la course au conformisme d'une mode qui se rêve anti-conformiste ! ( Cocasse, certes, mais d'autant plus que c'est bien le réel qui s'avère souvent le plus fou!)

Revenons à nos moutons ! Mode = idéologie du paraître = dérive = mémoire de l'instant !

Or, il se trouve qu'Alzheimer, est l'abandon de la mémoire de l'instant : celle qui obnubile nos contemporains au point qu'ils ne voient plus qu'elle ; au point d'en oublier l'essentiel !
Pourquoi traiter de 'démence' ce qui laisse tout de même place au bon sens (régulation proportionnelle) et à la mémoire du passé (régulation intégrale) ?

Il se pourrait que la statistique qui régit l'équilibrage biologique millénaire ait plus d'un tour dans son sac.

Vous en savez moins qu'un petit enfant - par Maxime le 30/04/2016 @ 09:32


spectroscopie : lien video




« Vous avez intégré la marche de l’étoile, ô génération des laboratoires, et vous ne la connaissez plus. C’est un signe dans votre livre, mais ce n’est plus de la lumière : vous en savez moins qu’un petit enfant !
Vous avez découvert jusqu’aux lois qui gouvernent l’amour humain, mais cet amour même échappe à vos signes : vous en savez moins qu’une jeune fille ! »


Antoine de Saint-Exupéry, Le Courrier du Sud
------------------------------------------------------------


« Et si l’expérience m’a enseigné que les hommes heureux se découvraient en plus grande proportion dans les déserts, et les monastères, et le sacrifice, que chez les sédentaires des oasis fertiles ou des îles que l’on dit heureuses, je n’en ai point conclu, ce qui eût été stupide, que la qualité de la nourriture s’opposait à la qualité du bonheur, mais simplement que là où les biens sont en plus grand nombre il est offert aux hommes plus de chances de se tromper sur la nature de leurs joies car elles paraissent en effet venir des choses alors qu’ils ne les reçoivent que du sens que prennent ces choses dans tel empire ou telle demeure ou tel domaine. Dès lors, dans la prospérité il se peut que plus facilement ils s’abusent et courent plus souvent des richesses vaines.

Alors que ceux du désert ou du monastère, ne possédant rien, connaissent avec évidence d’où leur viennent leurs joies, et sauvent ainsi plus aisément la source même de leur ferveur. »

Antoine de Saint-Exupéry, Citadelle





________________________________
« J’interdis aux marchands de vanter trop leurs marchandises. Car ils se font vite pédagogues et t’enseignent comme but ce qui n’est par essence qu’un moyen,
et te trompant ainsi sur la route à suivre les voilà bientôt qui te dégradent,
car si leur musique est vulgaire ils te fabriquent pour te la vendre une âme vulgaire.
Or, s’il est bon que les objets soient fondés pour servir les hommes, il serait monstrueux que les hommes fussent fondés pour servir de poubelles aux objets. »


Antoine de Saint-Exupéry, Citadelle



_______

extrait de '"LETTRE NON ENVOYÉE
DESTINÉE AU GÉNÉRAL X…
(Oudjda, mi-juin 1943)' :

« ...
L'homme robot, l'homme termite, l'homme oscillant d'un travail à la chaîne, système Bedaux, à la belote. L'homme châtré de tout son pouvoir créateur et qui ne sait même plus, du fond de son village, créer une danse ni une chanson. L'homme que l'on alimente en Culture de confection, en culture standard, comme l'on alimente les bœufs en foin. C'est ça l'homme d'aujourd'hui.

Et moi je pense que — il n’y a pas trois cents ans — on pouvait écrire La Princesse de Clèves ou s'enfermer dans un couvent pour la vie à cause d'un amour perdu, tant était brûlant l'amour.
Aujourd'hui, bien sûr, des gens se suicident, mais la souffrance de ceux-là est de l'ordre d'une rage de dents intolérable. Ça n'a point affaire avec l'amour.

Certes, il est une première étape. Je ne puis supporter l'idée de verser des générations d'enfants français dans le ventre du moloch allemand. La substance même est menacée. Mais quand elle sera sauvée, alors se posera le problème fondamental qui est celui de notre temps. Qui est celui du sens de l'homme. Et il n'est point proposé de réponse et j'ai l'impression de marcher vers les temps les plus noirs du monde.
....»




Fiat lux ! - par LuluX le 02/11/2015 @ 23:02

Que la lumière soit !

citation de Harold J. Leavitt :
Les innovations sont presque toujours le fait d’explorateurs individuels ou de petits groupes, et presque jamais celui de bureaucraties importantes et hautement structurées. 

http://www.actinnovation.com/innovation-technologie/hologrammes-flottants-7714.html



et maintenant touchez du doigt la lumière !


lien avec les ultrasons : http://www.atelier.net/trends/articles/voir-invisibleet-ressentir_432981
cf UltraHaptics : http://big.cs.bris.ac.uk/wp-content/uploads/2013/10/Ultrahaptics.Carter.2013.pdf

reperer aussi ces rayons tracteurs : http://www.maxisciences.com/rayon-tracteur/
et ne pas se faire 'attraper' par ceux-là ? :
http://www.maxisciences.com/son/des-scientifiques-creent-un-rayon-tracteur-pour-attraper-des-objets-avec-du-son_art32532.html
ou encore : http://www.generation-nt.com/rayon-tracteur-realite-actualite-1921046.html

chamaillerie sur le Revenu Minimal d'Existence - par SecretDuVote le 09/10/2015 @ 19:30

chamaillons-nous ... mais sans faire de mal au RME !

Alerte
, suite à prise de renseignement sur le "salaire à vie" tel que présenté par Bernard Friot :

(cf post sur la page : https://www.parlement-et-citoyens.fr/ideas/revenu-de-base-pour-une-protection-sociale-digne-du-21eme-siecle-1 )

'Salaire' est moins ouvert que 'revenu' ( Comme le mieux est l'ennemi du bien - si l'on veut bien accepter une bonne intention dans cette idée de reconnaître un effort, voire un mérite digne de salaire dans des activités individuelles jusqu'ici sous-estimées sur le plan civique)
'Salaire' est indissociable de 'travail'; et d'une évaluation de ce 'travail'. La notion de minimum de revenu assuré (minimum : donc de façon inconditionnelle), pour garantir chaque Français contre la misère, risque fort de passer à la trappe dès lors que l'on oubliera de préciser qu'un minimum de revenu inconditionnel doit toujours rester la priorité des priorités.
Par ailleurs la notion de 'travail' (pour nommer ce qui est censé justifier le 'salaire') reste problématique car indissociable de tout un paradigme, fort subjectif et impossible à formaliser dans l'absolu, indispensable pour quantifier la hauteur de ce salaire. La notion de mérite devient alors inévitable, même si elle ne reste que sous-entendue. Or, le système politique qui est fondé sur le mérite a (étymologiquement) pour nom 'aristocratie' : est-ce bien la priorité du régime politique que nous espérons défendre en France ? La valeur première de la démocratie, revendiquée en France, étant plutôt l'humilité de savoir reconnaître la même dignité à chaque Français avant même de se soucier d'avoir la prétention d'évaluer un quelconque 'mérite'.
La question de confier à des institutions officielles le soin d'évaluer, au niveau individuel, les mérites de chaque citoyen (boujour Big Brother !?), renvoie alors à une épineuse bataille idéologique ('clivante') qui pourrait, au moins dans un premier temps, être évitée en se contentant de garantir chaque Français contre la misère : commencer par un Revenu Minimal d'Existence ne serait déjà pas si mal .
Nota Bene :
un 'salaire minimal' (donc inconditionnel) est un non-sens : à quoi rimerait de distinguer si des activités sont dignes ou pas d'un salaire, si de toutes façons ce 'salaire' doit être versé ?!

Post Scriptum :

 on pourra retrouver quelque part ces 
Remarques préliminaires :
  • « Il n’est de richesse que d’hommes »  (Jean Bodin)

( La notion de richesse ne doit pas être considérée que sous l’angle réducteur des biens matériels ou pire : uniquement monétaires )

  • « Quand on compte on compte mal, car on ne compte pas tout, et ce qui compte le plus, c’est ce que l’on ne compte pas » (référence oubliée)

  •  « Ce qui compte ne peut pas toujours être compté, et ce qui peut être compté ne compte pas forcément. »  (A. Einstein)

DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin
Préférences

 Nombre de membres 146 membres


Utilisateurs en ligne

( personne )
découverte
stats
Qui visite OKIDOR ?
: voir FAQ
à part: GeoCHAT anonyme entre visiteurs

«lutte fangeuse»:

«immense latrine»
&«inébranlables optimistes»


«peupler les loisirs» :
Recherche




Sondage
aimez-vous voter ?
 
c'est ma passion !
il le faut bien
faut voir ...
bof !
j'en ai rien à faire !
Résultats
Calendrier

Devinette

Je peux lire dans vos pensées. Vous n'y croyez pas ? Essayez ! Vous n'en reviendrez pas...

jeux de gam1
^ Haut ^

à voir ...




 
...notes ...wink wink "Il faut se méfier de l'eau qui dort !"
prête-moi ta plume ...
 ... et parlons d''OSONS
Horloge
dogmazic.net intellectual property donor
logo ritournelles recursives by gt6oqp > lyrics= www.ipernity.com/doc/moi-jeu/3500575#

musique à part

Annuaire RSS


 GuppY - http://www.freeguppy.org/    Site créé avec GuppY v4.5.17 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL   GuppY - http://www.freeguppy.org/