Page en cours de chargement

* *

Texte à méditer :  La meilleure façon de ne pas se brouiller est de ne jamais se rencontrer   Oeufs hermites

* *
Spécial !

MUSIQUES     → à part

SVP, répondez à notre sondage.
Le vote, tel qu'il nous est proposé, vous convient-il?

Toute suggestion pour améliorer les techniques de consultation démocratiques sera bienvenue ici.
Qu'on se le dise ! smile

ici >> toute l'actu en 1 click !

outils



Présentation
Catalogages indélicats Top 10 présentation / Forum science et conscience solutions écologiques
Actualité
Actualité temps-réel Appel à conscience précédent à l'expérience grecque
  • • 
reBof social/travail social/travail - enfants SDF
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
2672 Abonnés
Webmaster - Infos
Ecrire à zelezar  Webmaster
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

forum.gifForum - social / travail - Sujet n°10


Sujet n°10 Halte à la guerre - fratricide !
    par don_quichotte - visiteur
le 01/03/2007 @ 18:41
don_quichotte
Halte à la guerre !

Ça y est ! Il est maintenant avéré que les conflits d'intérêts entre Français font des morts !

3 suicides en l'espace de quatre mois, dans une même entreprise française, même pas en difficulté financière : c'est plus qu'un malencontreux concours de circonstances !

Pris à juste titre entre l'effroi du chômage, de son traitement, et le stress des exigences du Profit, une proportion pathologique de Français craquent ... à tel point que ces trois là se sont suicidés !

Pas besoin d'être Psy pour savoir que l'être humain accepte naturellement la fatalité,
mais ce à quoi il ne pourra jamais se résigner, c'est l'injustice et l'incurie qui incombent à ses semblables.
La guerre économique est-elle une fatalité ? Quand bien même ce serait le cas, les « Supérieurs » qui en organisent les stratégies de combat n'ont-ils pas la responsabilité du « moral des troupes » ? Il faut croire que ni leurs explications, ni leurs harangues ne peuvent résister à la réalité des faits observés et vécus sur le terrain ...

Il suffit de lire les blogs pour se rendre compte du manque de crédibilité de l'état d'urgence permanent que les mieux protégés (et les mieux nantis) veulent faire vivre à leurs compatriotes consciencieux, pour défendre une religion du Profit qui, à long terme ne sert même pas la France (Ce n'est pas les fonctionnaires de l'ANPE qui rembourseront la dette nationale ... et on ne sait pas où les capitaines d'industries en déroute déposent leurs « golden parachutes »).

Coté chômeurs : voir cette lettre à l'ANPE ...
Côté salariés : voir ce fait divers ... et le blog instructif qui l'accompagne !

ATTENTION : avant de décréter la guerre économique, mieux vaudrait assurer d'abord la cohésion interne, plutôt que les guéguerres fratricides ... et bien savoir qu'en temps de guerre, la traîtrise n'est pas pardonnée. (Sauver les Actions boursières de particuliers, ou sauver la France et ses emplois ?)


« La difficulté de réussir ne fait qu’ajouter à la nécessité d’entreprendre ». Beaumarchais

Site web don_quichotte Poster une réponse




Réponse n°1 par pascou - visiteur
le 04/03/2007 @ 10:43
pascou
  tout à fait ...
  c'est pas nouveau les suicides de salariés au moment des charettes ... Mais là ça devient franchement pathologique :
( voir cet autre exemple :
http://fr.news.yahoo.com/02022007/202/stress-au-travail-des-signaux-d-alarmes-nombreux-et-varies.html )
 Même les chefs d'entrepises arrivent à se faire plaindre:
 les pauvres, pour ne pas délocaliser leurs 300 employés français, ils sont contraints d'embaucher 800 étrangers dans les succursales qu'ils créent à l'extérieur de nos frontières  cry(   ! ( cf émission TV d'hier sur la chaîne politique )
  Et nous qui ne comprenons pas qu'il faut aider les esclaves des dictatures à avoir du travail !!
 Quand ils craquent, les malheureux créateurs d'emplois, ils sont obligés de vendre leurs entreprises françaises au plus offrant ! ( fonds de pensions américains ...)
  Par contre,  leur discours est tellement persuasif que leurs salariés français, eux, quand ils craquent ... ils n'ont que le suicide comme échappatoire !      confused



Poster une réponse

Haut

Réponse n°2 par discrete - rank ( 3 messages )
le 06/03/2007 @ 12:30
discrete

Le blog suivant pourra sans doute intéresser ceux qui se préoccupent du sujet ... :

http://rupture.blog.fr/

 

Ecrire à discrete Poster une réponse

Haut

Réponse n°3 par plieEtCasseEnsilence - visiteur
le 18/12/2007 @ 12:47
plieEtCasseEnsilence

travail forcé pour les uns, parachutes dorés pour ceux qui programment le chômage ! ...

ce qu'en disent des Lyonnais :


Dixit...
" ... un niveau élevé d’infantilisation des institutions en direction des RMIstes (des chômeurs en général) : l’autonomie et la capacité d’être, de faire sont attaquées frontalement par les institutions (que ce soit l’ANPE, le Conseil Général).


Dixit...
Les RMIstes convoqués réagissent souvent assez mal à ces situations (convocations par exemple) : beaucoup considèrent qu’ils sont assez grands pour aller chercher une offre de vendangeurs à l’ANPE s’ils le souhaitent, être convoqué est souvent mal vécu, cela implique une violence sociale supplémentaire au vécu de misère au RMI. Beaucoup nous ont fait part de leur refus, leur rejet des petits boulots, de l’impossibilité d’avoir un projet professionnel, de pouvoir le faire aboutir (l’accès à la formation par exemple).


Dixit...
Ce type d’opération est organisée avec le soutien des institutions de l’État dans un cadre bien particulier : « faire les vendanges c’est remettre le pied à l’étrier, se redonner une chance de travailler, de s’en sortir... » (mots entendus ce jeudi matin à l’ANPE de Vaise). Les RMIstes ne sont dupes, c’est du bla-bla-bla, de la précarité supplémentaire !


Dixit...
Dans la présentation, on pouvait voir une diapo indiquant que « faire les vendanges c’est travailler en position courbée », gageons que les RMIstes batailleront pour refuser de courber l’échine face à ces méthodes de remise au travail forcé !

___________
autre exemple de réaction mature (voir le texte original intégral ):

Dixit...
... Ni les chômeurs ni les agents de l’ANPE ne peuvent être tenus pour responsables de la dégradation du marché de l’emploi et de la précarisation croissante. ...


  Il ne faudrait pas pour autant s'imaginer qu'il ne puisse y avoir aucun responsable !  Les bénéficaires de "parachutes dorés" , de "paquet fiscal", de "dépénalisation de la vie des affaires", ont ils su créer les emplois qu'ils sont supposés apporter au pays ??


 

Poster une réponse

Haut

Réponse n°4 par SireQuOnSpaie - visiteur
le 04/05/2008 @ 23:46
Anonyme
et pour achever les précaires, la trahison pourrait guetter ceux qui croient encore aux promesses ...
 voir le blog suivant :
http://droit-finances.commentcamarche.net/forum/affich-3809593-aide-a-la-mobilite

 Ce n'est qu'une supposition saugrenue bien-sûr :
 qui aurait le front de penser publiquement que l'Etat puisse trahir ses propres 'ressources humaines' ? !!
 ... pourtant, comment le gouvernement ne comprendrait pas, ( après tous les courriers personnels qui ont pu lui être adressés spontanément )  que l'hypocrisie des incitations à la mobilité professionnelle pourrait sévèrement indisposer ceux qui en ont largement fait l'expérience ?

  Les conseilleurs ne sont pas les payeurs
- ni ceux qui prennent les risques !
  Pourquoi sont-ils les mieux payés, et les mieux protégés ou les mieux garantis contre les aléas de l'emploi, des délocalisations, ou autres "dépots de bilans" ?
( un certain J. Kerviel ne s'est-il pas vu proposer récemment un emploi de consultant ? ...)

Parmi ceux qui ont déménagé 'à tort', suite à une incitation à la mobilité mal analysée,
combien disposent d'un conseil juridique pour défendre leur sentiment d'avoir été dupés ?
 ( en dehors de certains 'réseaux', et sans fortune, un déménagement est souvent lourd de conséquences : bien malin qui saurait les traduire en dédommagement pécuniaire )



Poster une réponse

Haut

Réponse n°5 par ProvocEtTrahison - visiteur
le 05/05/2008 @ 17:20
Anonyme
ANPE : 160 euros / mois pour un emploi en Inde
voir :
http://tf1.lci.fr/infos/economie/social/0,,3839075,00-offres-emploi-entre-euros-par-mois-.html
ou
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/revues_de_presse/francaise/20080505.OBS2526/les_offres_demploi_lowcost_de_lanpe.html_________________
dans "Le Progrès" du 5 mai 2008, page 4, est tout de même rapportée cette réaction :
".. c'est carrément du marchandage"
à la question :
"Est-ce que, pour le gouvernement, cela fait partie des offres raisonnables d'emploi ? ",
une déléguée CFDT à l'ANPE ose proposer cette appréciation personnelle :
" C'est une offre difficile à refuser en tant qu'agent ANPE, car elle correspond aux salaires légaux indiens"
eek mad tongue cry
on est alors bien préparé pour lire l'apréciation du directeur d'agence, Christian Charpy [ce nom mérite d'être cité et retenu ] :
"... Le salaire proposé est 4 à 5 fois supérieur au salaire moyen en Inde .. [...] et je ne vois vraiment pas pourquoi on se pose la question de savoir si cette offre est légitime ou pas légitime "
__
Moi, je ne vois vraiment pas comment cette déléguée CFDT et ce "directeur" d'ANPE ont pu obtenir leurs postes !! confused
__
selon "Le Progrès" :
".. l'offre émane d'une agence Web ... délocalisée à Pondichéry depuis 2007 . ...
... Denis Delcroix [ qui propose cet alléchant job]... a reconnu déposer des offres similaires sur d'autres sites de recrutement ..."
_________
un break ... je crains bien maintenant qu'il y ait un grave quiproquo en France, et que d'autres Français ne voient pas où peut bien être le problème : - qu'ils prennent 2 secondes de réflexion si ce n'est pas trop espérer de leurs efforts de discernement et de leur civisme ! ....


Poster une réponse

Haut

Réponse n°6 par ProvocEtTrahison - visiteur
le 05/05/2008 @ 18:10
Anonyme
  pour quoi nos Elus sont-ils payés ?
  pour quoi les contribuables français acceptent-ils de financer une Justice par leurs impôts ?
  - serait-ce pour donner des aides aux petits fûtés qui, depuis l'étranger, contournent les conventions collectives françaises ?
  - les tribunaux et les avocats français manqueraient-ils de travail ? auraient-il besoin qu'une ANPE propose des contrats abusifs aux pigeons, pour que notre Justice ait la 'chance' de pouvoir, par la suite, s'occuper du petit pourcentage de mécontents qui pourraient encore avoir l'énergie de vouloir la ramener ? ...

Poster une réponse

Haut

Réponse n°7 par ProvocEtTrahison - visiteur
le 08/05/2008 @ 17:26
Anonyme
"Travailler en Inde ... [...]
... Mais en faisant le choix du départ, il faut faire abstraction, comme tout travailleur émigré peu payé, de toute velléité de retour au pays ..."

=> voir le couurrier des lecteurs du "Progrès - page 2
, la contribution de:  "Assem Abdallah - (Lyon 6°)"
Poster une réponse

Haut

Réponse n°8 par JackUse - visiteur
le 26/06/2008 @ 19:23
Anonyme
" Mon amie de 42 ans vient de se suicider car on lui avait enlevé son RMI "

On a fait tout un fromage, à l'échelle nationale, d'un cas de Justice, mettant en jeu une simple affaire de divorce ...
Là c'est incidemment, par le hasard d'un courrier des lecteurs qui a eu la chance de passer la censure, qu'on apprend ce 'fait divers' négligé par tous les journalistes !
voir Jeudi 26 juin 2008, "Le Progrès", page 2 : "Forum des lecteurs", contribution de C.. R... Lyon (69) :

Dixit...
"RMIstes pas profiteurs"
" ... Tout ça à cause d'un référent qui n'a pas compris que, dépressive, elle ne pouvait pas retravailler.
[...] Que vos lecteurs sachent que les RMIstes ne sont pas des profiteurs. Ils survivent avec cette allocation. [...]
Leur enlever le RMI équivaut à les conduire à la rue ou au cimetière comme mon amie."


_________________________________
Se peut-il que dans le pays de "liberté, égalité, fraternité" il n'y ait pas un journaliste pour se saisir du sujet et pour diligenter une enquête détaillée :
- quelles sont les circonstances et les motifs précis de cette radiation du RMI ?
- avait-on proposé des emplois "raisonnables" à la RMIste avant de la radier ?
- cette RMIste était-elle vraiment dépressive ?
Si oui : le "référent" pouvait-il l'ignorer ?

Existe-t-il toujours, dans notre droit Français, la notion de "non assistance à personne en danger " ?

ET quand bien même cette RMIste n'aurait pas été 'dépressive', est-il bien "fraternel" de la faire mettre à la rue ? Est-il normal que même l'ami de cette RMiste, ne trouve, pour faire valoir ses droits, que la "circonsatnce atténuante", pour être restée sans travail, d'avoir été "dépressive" ?
( Notre pays rémunère des psys, très valables; parfaitement informés, et justement reconnus par leurs pairs, comme un certain Christian Dejours : qu'en penserait-t-il ? ...)



Ma conviction personnelle est que, quoi qu'il en soit sur le plan légal, le "référent" -et ses 'supérieurs ! - ont des comptes à rendre sur le plan moral !

On a su faire un procès retentissant pour un cas de divorce,
se peut-il que personne ne bouge si des décisions administratives ont pour conséquence la mort prématurée d'un(e) administré(e) ?

ATTENTION !! :
... la thèse d'une machiavélique euthanasie feutrée, administrativement organisée, risque bien de devenir plausible aux yeux des administrés. Ignorer ce genre de questionnement serait une FAUTE AGGRAVEE de la part de ceux qui revendiquent l'honneur d'occuper des poste à "responsabilités" !


Rappel : (Déclaration des Droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789)

Dixit...
Art. 15. -


Dixit...
La Société a le droit de demander compte à tout Agent public de son administration.


Poster une réponse

Haut

Réponse n°9 par antiKapo - visiteur
le 30/06/2008 @ 16:09
antiKapo
"Les mystérieux suicides des adolescents de Bridgend"

Dixit...
... Six autres jeunes, dont 5 âgés entre 17 et 20 ans, se sont donné la mort par pendaison.
Tous habitaient dans un rayon de 5 km, dans cet ancien bassin houiller frappé par la désindustrialisation et le désoeuverment, à des années-lumièresde Cardiff, l'étincelante capitale régionale, haut-lieu des nouvelles technologies.
Pour les experts, la quête de la célébrité à titre posthume expliquerait ces disparitions [...]
"C'est une réaction extrême aux difficultés normales de l'existence" ..


cf "Le Monde" du 28 janv. 2008, page 7
voir aussi : => "Depuis un an, treize jeunes gens ont mis mystérieusement fin à leurs jours autour de la petite ville galloise de Bridgend" ...

Dans le cas de la RMIste suicidée, son ami parle d'état dépressif ...
Qui croire ? Imaginez-vous condamné à finir vos jours dans le caniveau :
- dans l'état physiologique de ceux qui ont du mal à boucler (au minimum) les fins de mois ...-
seriez-vous - dépressif ?,
seriez-vous - en "quête de la célébrité à titre posthume" ?
La sagesse populaire dit : " On ne prête que ce que l'on a "
Ceux (et celles) qui oseraient défendre une analyse similaire dans le cas de cette RMIste, "ne l'emporteront pas au paradis" !
Autant dire que leur propre recherche de "célébrité à titre posthume" est déjà fort compromise s'ils n'arrivent pas à exterminer rapidement tous ces chômeurs et RMIstes que leurs silences complices, leur collaboration de kapos, ou pire, leur activisme machiavélique désignent comme des ratés et des parasites !
( banaliser l'injustice :
cautionner un système qui écarte scélératement les concurrents honnêtes, puis qui les ignore goujatement pendant 10 ans, tout cela en exigeant d'eux qu'ils "tournent la page" ... puis les immoler sur l'autel du 'Veau d'or' en prétendant à un "sacrifice" indispensable !
Est-ce que ça ressemble à une attitude noble, digne de respect, est-ce que cela appelle au dévouement ?
)
Poster une réponse

Haut

Préférences

 Nombre de membres 146 membres


Utilisateurs en ligne

( personne )
découverte
stats
Qui visite OKIDOR ?
: voir FAQ
à part: GeoCHAT anonyme entre visiteurs

«lutte fangeuse»:

«immense latrine»
&«inébranlables optimistes»


«peupler les loisirs» :
Recherche




Sondage
aimez-vous voter ?
 
c'est ma passion !
il le faut bien
faut voir ...
bof !
j'en ai rien à faire !
Résultats
Calendrier

Devinette

Je peux lire dans vos pensées. Vous n'y croyez pas ? Essayez ! Vous n'en reviendrez pas...

jeux de gam1
^ Haut ^

à voir ...




 
...notes ...wink wink "Il faut se méfier de l'eau qui dort !"
prête-moi ta plume ...
 ... et parlons d''OSONS
Horloge
dogmazic.net intellectual property donor
logo ritournelles recursives by gt6oqp > lyrics= www.ipernity.com/doc/moi-jeu/3500575#

musique à part

Annuaire RSS


 GuppY - http://www.freeguppy.org/    Site créé avec GuppY v4.5.17 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL   GuppY - http://www.freeguppy.org/