Page en cours de chargement

* *

Texte à méditer :  "La vraie science est une ignorance qui se sait"   Montaigne

* *
Spécial !

MUSIQUES     → à part

SVP, répondez à notre sondage.
Le vote, tel qu'il nous est proposé, vous convient-il?

Toute suggestion pour améliorer les techniques de consultation démocratiques sera bienvenue ici.
Qu'on se le dise ! smile

ici >> toute l'actu en 1 click !

outils


Présentation
Catalogages indélicats Top 10 présentation / Forum science et conscience solutions écologiques
Actualité
Actualité temps-réel Appel à conscience précédent à l'expérience grecque
  • • 
reBof social/travail social/travail - enfants SDF
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
2667 Abonnés
Webmaster - Infos
Ecrire à zelezar  Webmaster
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

forum.gifForum - science et conscience - Sujet n°263


Sujet n°263 réchauffement : une vue de l'esprit ?
    par ChaudMage - visiteur
le 28/06/2011 @ 08:11
Anonyme
les faits contredits par l'interprétation des faits ?
( par exemple, soyons patients, le gouvernement sortant va bientôt démontrer aux chômeurs que le chômage n'est qu'une invention des 'fainéants' et des 'parasites' ! ...)
un 'dossier' sur le réchauffement :
http://www.7sur7.be/7s7/fr/1742/Rechauffement-climatique/index.dhtml

confusionnisme scandaleux !
incohérence préméditée, organisée en réunion ... = abuser de titres (Chercheur ? + homme Politique ?) alors même que l'on ne fait qu'oeuvrer à la dévalorisation de ces mêmes titres pour tous ses collègues sauf soi-même !  Einstein serait donc un nain comparé à cette poignée de négationistes du travail scientifique ?
Un grand malin fier d'être le seul à savoir constater que : "Il n'y a pas de catastrophe nucléaire au Japon" ! ...
dire qu'on n'invite que ça sur les plateaux TV !
dire qu'on veut nous imposer ça comme Ministre, à la tête de la Recherche française !
=> http://www.7sur7.be/7s7/fr/1742/Rechauffement-climatique/article/detail/1270057/2011/05/26/Les-climatologues-a-decouvert-face-aux-sceptiques.dhtml
    « ... Aucun des 1.700 scientifiques français du climat n'a oublié ces propos de l'ancien ministre Claude Allègre qui avait relayé en France la vague climato-sceptique dans un livre et sur les plateaux de télévision. ... »

Poster une réponse




Réponse n°1 par SaintTendret - visiteur
le 30/11/2011 @ 07:58
Anonyme
Il faut rafraîchir le Mammouth , il fume ! 
( ou aussi : dégraisser le dégraisseur ?)

«Notre science est fiable et démontre sans ambiguïté que le climat mondial se réchauffe et que ce réchauffement est dû aux activités humaines», a souligné dans un communiqué le secrétaire général de l’OMM, Michel Jarraud.

voir : http://www.liberation.fr/terre/010123 74497-climat-les-13-annees-les-plus-chaudes-concentrees-sur-15-ans

A défaut de savoir évaluer soi-même la pertinence des arguments des polémiqueurs, on peut toujours constater :
  • la nature de ces arguments ( - des mesures vérifiables ou plutôt des sentiments ? - des faits scientifiques avérés ou plutôt des a priori d'ordre psychologique ?)
  • leur forme (- présentation de faits ou plutôt accusations ? ),
  • les références avancées ( - sur quel volume de données traitées, sur quelles capacité et quantité de travail sur ces informations reposent ces références ?  ).
  • leur provenance ( "le bar des sports" ou l'auteur d'un rapport scientifique reconnu par ses pairs ?)
voir les commentaires de : http://www.liberation.fr/terre/01022374497-climat-les-13-annees-les-plus-chaudes-concentrees-sur-15-ans
---------
Considérons un exemple d'argumentation sur un autre sujet choisi au hasard  :
 Certains ont osé parler de "zéro mort" par le nucléaire lors du dernier tsunami au Japon ( De là à prétendre que Fukushima n'est pas un accident nucléaire ...)
   - Même en faisant confiance aux autorités et en écartant l'idée qu'une ou plusieurs morts dues aux irradiations aient pu être ignorées
  (http://lci.tf1.fr/monde/asie/2011-04/que-faire-des-cadavres-irradies-de-fukushima-6344032.html)
 il est néanmoins  avéré que l'événement a causé des cas de contamination : => http://www.jim.fr/e-docs/00/01/E1/A7/document_actu_pro.phtml
D'un point de vue 'procédurier' et en jouant sur la géométrie variable de l'acception du mot "mort" dans le langage parlé courant, il n'est en effet pas faux de dire que les irradiés qui ne sont pas encore morts ne sont pas morts ... Il n'est pas faux non plus de dire que les populations qui ne sont pas encore contaminées par les sources d'irradiation lâchées dans l'environnement n'ont pas encore été affectées par les irradiations, et ne sont pas non plus mortes;
- mais il n'est pas interdit de se renseigner sur les études évaluant la diminution statistique de l'espérance de vie des irradiés en fonction de la dose d'irradiation mesurée (en mSv =millisievert).
- et tout le monde n'est pas obligé d'admettre qu'une mort lente, accompagnée des désagréments de tous ordres provoqués par une irradiation n'est pas au moins aussi regrettable qu'un décès immédiat à l'instant même de l'incident/accident.
  Que dirait-on d'un chauffard qui prétendrait n'avoir pas eu d'accident dès lors que le piéton qu'il a renversé n'est que blessé et non point mort sur le coup ?

________
autre soucis :
« ... les recours pour obtenir un "hébergement se multiplient dans  un grand nombre de départements, signes du développement d'une "crise  humanitaire".»
voir : http://lci.tf1.fr/france/socie te/logement-la-loi-dalo-encore-mal-appliquee-dans-certaines-regions-6850101.html
...
Poster une réponse

Haut

Réponse n°2 par AllegreMentSueEtude - visiteur
le 11/02/2012 @ 09:22
Anonyme
réchauffement en hausse  (cf Ecole polytechnique)
http://www.cite-sciences.fr/actu/numeros/N85_dec00_jan01/reperes/html/reperes_4.html
Poster une réponse

Haut

Réponse n°4 par unVentSpection - visiteur
le 11/09/2015 @ 14:49
Anonyme
"conscience malheureuse " n'est pas déclinisme !

cf instant 9:23 de cette video :



------------



"La science nous dit ce que nous ne pouvons plus croire "



mes notes (en attente de commentaires ...)

1:13:39 la science doit nous désaliéner de nos erreurs
Si le fait de croire des choses fausses est une forme d'aliénation,
alors la connaissance amène vers plus de liberté

... les connaissances d'aujourd'hui sont très très difficiles à expliquer
et je pense que le public nous met nous chercheurs dans une situation complètement schizophrène :
lorsque nous faisons des découvertes qui n'ont pas d'application nous sommes accusés d'être les danseuses de la République;
et lorsque nous faisons des découvertes qui ont de très nombreuses applications nous sommes accusés d'être le bras armé du capitalisme et de fabriquer de nouveaux produits qui vont être la source de nouveaux risques

1:16:20 ... il comprend assez vite que le boson de Higgs a une durée de vie de 10^⁻23 seconde,
que c'est pas avec lui qu'on va faire de nouveaux médicaments, que l'énergie qu'il faut dépenser pour en produire un est colossale, ... que c'est une découverte fondamentale; mais qu'il ne sert à rien
On aurait pu lui mentir ... Je pense d'ailleurs qu'on aurait été crus; on aurait fait là une promesse qui n'engage que ceux qui la croient ...

Moi je pense que la question de la liberté c'est une question métaphysique
 
... la masse est une propriété secondaire des particules : je ne sais pas si ça nous rend libres, mais ça nous rend intelligents - on a compris un truc
... ça pourrait donner des discussions passionnantes qui permettraient un éveil de l'esprit ..

c'est l'équivalent de cet accord qu'il faudrait définir à propos des technologies
[mais] aujourd'hui la science et la technologie ne sont plus enchâssées dans un projet de civilisation
... la science et la technologie sont des moyens que nous allons utiliser en vue d'une fin transcendante à ces moyens
... Aujourd'hui les innovations sont interrogées pour elles-mêmes

En fait le débat sur les nano n'a pas eu lieu ...

... le scientifique n'a pas vocation à définir un projet politique, ni même un projet de société
.. on avait une représentation du futur , une configuration du futur
Qu'est-ce que vous diriez à propos de 2050 ? - aucune configuration !
Même ceux qui tentent de faire de la prospective, et même seulement de la perspective, sont ridiculisés
... le futur s'est absenté du présent .... => la responsabilité s'est volatilisée
L'urgence c'est pas du tout de fabriquer des utopies ... qui se déconnectent de l'expérience ...
ce qu'il faut plutôt promouvoir c'est des sortes de projets, modestes, mais très bien déterminés et s'engager dans ces projets de façon responsable ...
ces technologies sont l'impensé du politique : elles sont en lévitation intellectuelle
... pendant le débat sur les nano (sur 6 mois - décidées par le Grenelle de l'environnement) ... aucun parti politique ne s'est prononcé sur le sujet des nanotechnologies pas un mot; comme si ce n'était pas une question politique

Les nano, quoi que nous en fassions vont davantage changer nos vies que beaucoup de lois qui sont votées au parlement

.... à chaque fois qu'il y a des débats sur ces questions-là, ils sont impossibles (interruptions violentes - activistes - c'est bloqué)

Je connais pas la solution
C'est pas aux ingénieurs du nucléaire de dire l'avenir du nucléaire ... c'est pas à eux de décider
... alors qui décide ?
Il faut décider d'une façon qui ne viole pas les lois physiques (on parle de production ou de consommation d'énergie ...[or] l'énergie ça se conserve ! ... il n'y a pas d'énergie renouvelable ! ...)
... pas le droit de produire des scénario qui violent les lois physiques

On doit raisonner à partir de ce que nous savons et de ce que nous pouvons faire
(améliorer les rendements de conversion ... mais je ne pense pas que nous allons trouver de nouvelles sources d'énergie)
Nous devons parler de ces choses d'une façon qui rende justice à ce que savons



-----------------
>>> piste têtue de remue-méninges :
des cahiers de doléances modernes permanents pondérées en temps réel, de façon responsable, par celles et ceux qui y affecteront une proportion du poids d'expression politique également accordé à chaque citoyen (ne se positionnant que sur les 'doléances' qu'il comprend bien ) ...
Poster une réponse

Haut

Réponse n°5 par unVentSpection - visiteur
le 15/09/2015 @ 15:46
Anonyme
 après avoir attentivement considéré la suite de cette conférence : https://youtu.be/OHVXHwrGapc

j'oserai "oser me servir de mon propre entendement"(cf le "sapere aude" des Lumières) pour tenter de nourrir le débat suscité ...

   
  Bien entendu, ces vidéos du savant Etienne Klein méritent d'être saluées : enfin une vraie pédagogie responsable, claire, intelligente et démocratique !
   ("Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement - Et les mots pour le dire arrivent aisément."  - Boileau )
     Merci !

    
  Si je (moi, le quidam moyen) n'ai pas trop mal compris les propos du conférencier, vous, qui les aurez compris au moins aussi bien que moi, ne serez donc pas surpris de me voir ici relancer la causerie :
  cf .....  ( les bienfaits de la science ne sauraient être vus comme un produit clé en main : ils ne sont possibles et pérennes qu'au prix d'un effort, d'une tension constants)

Alors, la remarque suivante n'enlèvera rien aux mérites des savants, ni à la pertinence de leurs remarques tout à fait légitimes lorsqu'ils s'intéressent à des aspects philosophiques ou éthiques :

 "n’a l’esprit libre que celui dont l’existence matérielle est assurée"    a dit  Jacques Duboin

  En d'autres termes, reste à aborder la question éthique de la légitimation permettant (ou ayant permis) d'orienter le fruit d'efforts collectifs vers des investissements dont une majorité de citoyens restent fort peu conscients ...

   Autrement dit :
 - la pédagogie (ou la séduction -en évitant donc toute propagande ou lobbying) ne devraient-elles pas plutôt précéder les découvertes ? (ce qui, logiquement, devrait avoir des chances de faciliter cette pédagogie -séduction )
  - l'apport philosophique possible par les sciences peut être un argument en faveur d'une priorité dans le timing des investissements humains : mais comment en décider démocratiquement ?

   ( Oserions-nous risquer cette spéculation intellectuelle :
    vaut-il mieux qu'un pourcentage très restreints de savants mettent au point au plus tôt une super-théorie-des-cordes pertinente pour la Science du futur, ... ou plutôt, qu'une pédagogie et  une conscience démocratisées puissent avoir le temps - au prix de quelques siècles ou millénaires si nécessaire - d'amener une large majorité de citoyens à réaliser ensemble ces découvertes ou progrès ?
 
 Perso : si une démocratie me laissait choisir la priorité des dépenses publiques entre un sous-marin nucléaire et un LHC , je choisirais le LHC :
  pendant que les grands cerveaux turbinent sur des questions scientifiques, c'est autant de zèle en moins appliqués à l'élaboration d'ouvrages diaboliques. et puis "l'art c'est moi, la science c'est nous" ...
   Mais s'il devait m'être expliqué que l'effort du LHC n'est en rien incompatible avec un effort concomitant pour les sous-marins nucléaires,
pourquoi ne saurais-je pas supputer qu'il serait tout aussi possible et urgent de réinventer et apprendre ensemble à maîtriser un art renouvelé des techniques par lesquelles nous prétendons viser à un gouvernement du peuple, par le peuple, et pour le peuple .
   logique théorique à creuser aussi pour arriver aussi à une ouverture éthique, bien aussi prégnante que celle du boson de Higgs :
    Le peuple n'est pas moi; et s'il ne se limite pas à une élite pensante, il n'est pas davantage les sans-grade; toutefois, si on en écarte un seul individu,  logiquement, ce n'est plus le même peuple ... a fortiori si on tient à distance toutes celles et ceux "dont l'existence matérielle est mal assurée"
)

Poster une réponse

Haut

Préférences

 Nombre de membres 146 membres


Utilisateurs en ligne

( personne )
découverte
stats
Qui visite OKIDOR ?
: voir FAQ
à part: GeoCHAT anonyme entre visiteurs

«lutte fangeuse»:

«immense latrine»
&«inébranlables optimistes»


«peupler les loisirs» :
Recherche




Sondage
aimez-vous voter ?
 
c'est ma passion !
il le faut bien
faut voir ...
bof !
j'en ai rien à faire !
Résultats
Calendrier

Devinette

Je peux lire dans vos pensées. Vous n'y croyez pas ? Essayez ! Vous n'en reviendrez pas...

jeux de gam1
^ Haut ^

à voir ...




 
...notes ...wink wink "Il faut se méfier de l'eau qui dort !"
prête-moi ta plume ...
 ... et parlons d''OSONS
Horloge
dogmazic.net intellectual property donor
logo ritournelles recursives by gt6oqp > lyrics= www.ipernity.com/doc/moi-jeu/3500575#

musique à part

Annuaire RSS


 GuppY - http://www.freeguppy.org/    Site créé avec GuppY v4.5.17 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL   GuppY - http://www.freeguppy.org/