Page en cours de chargement

* *

Texte à méditer :  "Honni soit qui mal y pense"   devise de l'Ordre de la Jarretière

* *
Spécial !

MUSIQUES     → à part

SVP, répondez à notre sondage.
Le vote, tel qu'il nous est proposé, vous convient-il?

Toute suggestion pour améliorer les techniques de consultation démocratiques sera bienvenue ici.
Qu'on se le dise ! smile

ici >> toute l'actu en 1 click !

outils


Présentation
Catalogages indélicats Top 10 présentation / Forum science et conscience solutions écologiques
Actualité
Actualité temps-réel Appel à conscience précédent à l'expérience grecque
  • • 
reBof social/travail social/travail - enfants SDF
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
2667 Abonnés
Webmaster - Infos
Ecrire à zelezar  Webmaster
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

forum.gifForum - social / éducation - Sujet n°30


Sujet n°30 traquons les fourberie verbales, avec droit (ou devoir ?) de réponse
    par scapin - rank
le 23/09/2007 @ 19:16
scapin
"écouter au lieu d'entendre" ... et communiquer quand on a qq chose à dire plutôt que de parler pour "communiquer".
( ... 184 800 000 mots en moyenne en 70 ans ...)
voilà sans doute un terrain d'entente entre les  "fourberies verbales"  de GONIC et l'ouvrage
"Ces mots qui vous trahissent " par Joseph et Caroline Messinger  (First Editions)
 ... quoique la page :  
    → bibliographie 10
 vous montrera quelques nuances assez essentielles entre les deux approches ...

 Quoi qu'il en soit, un "droit de réponse" vous est assuré par le présent sujet de Forum
...
 n'hésitez pas à alimenter ici la traque aux "fourberies verbales" initiée par GONIC !

Ecrire à scapin Poster une réponse




Réponse n°1 par prescarien - visiteur
le 25/09/2007 @ 19:59
Anonyme
"assistés" est aussi, une fourberie verbale !
... si l'on en croit le livre "Parcours du combattant stagiaire" édité pour le "collectif Génération Précaire" (editions Mille et une nuits)
Voir page 132 :

Dixit...
"La vraie question est : pourquoi l'emploi est si difficile d'accès pour les jeunes ? Si seulement nos politiques pouvaient y répondre plutôt que d'enchaîner les contrats aidés, qui n'aident que les entreprises !


Finalement, qui est le plus assisté par l'Etat : l'entreprise ou le chômeur ?

"



moi je trouve injuste de ne parler que des "jeunes" : idem - pour les séniors (à partir de 35 ans en informatique !) - pour les chômeurs de longue durée - et de plus en plus - pour les chômeurs tout court !
Que faut-il entendre par "jeunes" ? de 20 à 24 ans ? : ce qui reporte la charge de travail des SSII à la tranche d'âge de 25 à 35 ans !
et on s'étonne en France d'avoir du mal à recruter ou à faire venir des potentiels étrangers ? !!


Poster une réponse

Haut

Réponse n°2 par scapin - rank ( 2 messages )
le 08/10/2007 @ 10:07
scapin

après le "gagnant gagnant", à l'embauche ( le patron gagne tout le fruit d'une éducation et souvent d'une spécialisation professionnelle payée par le Public / le salarié "gagne" ... son salaire)
 on se rend compte qu'il est tout de même dommage d'être obligé d'en passer par la Justice pour qu'employeur et salarié puissent se séparer sans y laisser des plumes ...
 Des patrons voudraient donc faciliter les débauchages à l'amiable. On en viendra donc très certainement au "perdant perdant" ( le patron perdra ... un enquiquineur / le salarié perdra son emploi et l'investissement de tous les apprentissages spécifiques orientés par son employeur jusqu'à ce jour de ras-le-bol ... )

=> voir "gagnant-gagnant" et "perdant-perdant" sur cette page Web <=

Ecrire à scapin Poster une réponse

Haut

Réponse n°3 par pinailleurs - visiteur
le 09/10/2007 @ 17:28
Anonyme
une contre vérité à la peau dure : " 53,06 % des Français ont apporté leurs suffrages et témoigné leur confiance à Nicolas Sarkozy"
----
C'est tout de même dans "Le journal du département - n°12 - été 2007 (page 11) " que l'on retrouve cette entourloupe !
Et pas de circonstance atténuante, puisque un peu plus loin, on sait se contenter de parler d'un pourcentage des électeurs !

La moindre des choses, quand on pilote la ré-publique c'est d'essayer d'être juste (précis en tous cas) : rappelons que pour être correct,
on aurrait du dire : 42.69% des Français inscrits sur les listes électorales ... (soit 18983408 voix).
Et puis qu'ils soient "de droite" ou "de gauche" les Rhônalpins sont assez grands pour se faire un avis sur la confiance dont peut témoigner un pourcentage électoral ..
Moi par exemple, c'est pas de méthode Coué dont j'ai besoin, ce serait plutôt de précision et de justice dans l'analyse des faits qui conduisent à des gâchis impardonnables de "ressources humaines", de compétentes et de motivations initiales avérées ! ...


Poster une réponse

Haut

Réponse n°4 par buyviagra - visiteur
le 26/11/2007 @ 07:42
Anonyme
blooomz-9c75mo7-tw6q11db-0 var r =
XXXXXXX 
ce présent message (de "buyviagra") a été censuré par le modérateur de Okidor
-----------------------------------------------------------------
Note du modérateur :
ce message, de "d94s_test943@hotmail.com"
n'a rien à faire sur ce forum !!
Il est cependant intéressant de noter la constance et le sens développé du savoir vivre dont témoignent certains ... à court d'argumentation semble-t-il !
Pour ce qui est des publicités scabreuses, gageons qu'il existe d'autres sites mieux ciblés mad
Ecrire à buyviagra Poster une réponse

Haut

Réponse n°5 par satanik - visiteur
le 09/12/2007 @ 23:36
Anonyme
la "vénalité négative" viendra-t-elle bientôt faire écho à la "discrimination positive" ?
C'est la réflexion que m'inspire ( Dieu sait pourquoi ?) ce passage noté dans "Libération" du 9 dec. 07, page 26 (de M. Lindon, sous le titre : "Pouvoir d'achat : soldes"

Dixit...
" On lèche le cul de Kadhafi, celui de Poutine, celui de Bush et pas un sou de plus.
A quoi bon ? C'est de la perversion pure et simple ..."
... " Tout le monde sera bien avancé quand on aura à la fois le cerveau et le ventre vides "


Poster une réponse

Haut

Réponse n°6 par Angelo - visiteur
le 11/12/2007 @ 17:55
Anonyme
les valeurs chez Angela Merkel ne seraient pas seulement économiques !
 D'après un journal du 6 décembre, la chancelière allemande aurait dit:

Dixit...
" ... En politique étrangère nous n'avons pas droit à la contradiction entre nos valeurs et nos intérêts économiques"



 ... est-ce à dire que l'Allemagne ne connaîtrait pas encore la "real-poloitique" qui s'impose à nos représentants français ? ...

Poster une réponse

Haut

Réponse n°7 par RapportePaquets - rank ( 3 messages )
le 21/03/2008 @ 12:46
RapportePaquets
de "la mort de l'info" à la mort des mots ?

une réflexion intéressante concernant l'info ... et le vocabulaire d'aujourd'hui :
voir ce très rapide aperçu

=> http://okidor.free.fr/mortDeLinfo.html
Ecrire à RapportePaquets Poster une réponse

Haut

Réponse n°8 par ProvocEtTrahison - visiteur
le 08/05/2008 @ 18:57
Anonyme
"fléau" ( dérapage verbal dû au "penser moins" ?)


Dixit...
" Quelle ne fût pas ma surprise, dimanche 27 avril, d'entendre Mme la Ministre Valérie Pécresse, au cours de l'émission "Riposte", employer le mot de "fléau" pour évoquer le vieillissement de la population française [...] "


:  citation du courrier des lecteurs du "Progrès du 8 mai 2008"
Poster une réponse

Haut

Réponse n°9 par intenable - visiteur
le 09/06/2008 @ 12:31
intenable
"Raisonnable"

"Les mots pour le dire - Le Monde du 8-9 juin 2008 page15:

Dixit...
" Sans trop de surprise, toutes les organisations syndicales ont voté contre le projet de loi sur l'offre "raisonnable" d'emploi
et toutes les organisations patronales ont voté pour"


  article de Hélène Viala

Dixit...
" Ce qu'il y a de bien avec les adjectifs composés du suffixe -able  / -ible, c'est qu'ils laissent apparemment toute sa place à la subjectivité.
 Ainsi, quelque chose de "mangeable" n'et pas forcémént bon, un signe 'visible' ne saute pas nécessairement aux yeux, pas plus qu'un argument 'valable' n'est à coup sûr celui qui enlèvera le morceau. On dit que c'est possible, envisageable ... Pour le reste, tout est question d'appréciation.
 Et 'raisonnable', c'est flou, c'est impalpable.
Surtout ce n'est pas quantifiable.
 .. "raisonnable" est devenu le mot le plus polémique qui soit
...."



Poster une réponse

Haut

Réponse n°10 par ZombieBlingBling - visiteur
le 29/07/2008 @ 17:02
ZombieBlingBling
l'âge des Zombies : "Faire le deuil", "Tourner la page"
Pas étonnant que nous en soyons arrivés à cette société individualiste ...
( Le "Chacun pour soi et Dieu pour tous" est has-been, on lui préfère maintenant le : "Chacun sa M...., et l'Argent pour moi" )
Vous déplorez une injustice ? vous n'avez pas la possibilité de vous faire entendre par un responsable ?
La communication ne passe pas ? avec un supérieur, avec un concurrent, avec une connaissance, un copain, ou même avec un proche ? N'insistez-pas, faites-en le deuil ! Fuyez-le, fuyez tout court, en tourant la page, inlassablement !
A force de bataillons de "Directions de Ressources Humaines", de promotions de psys de pacotille, et surtout de "conseillers" ANPE rabachant à tous les 'coachés', à tous les 'managés' qu'il faut savoir "faire le deuil", qu'il faut être mobile, en sachant "tourner la page", il n'existe plus maintenant, de collègues, de voisins, et bientôt plus d'amis ni même de famille ni de conjoints :
il ne reste plus que des zombies !
Dans un monde sur-réel !

Même notre ministre de l'Économie(Christine Lagarde) , en arrive à dire :
Dixit...
On veut tourner la page, en finir avec cette histoire des années fric de la période Mittérand " ....

voir cette info

Loin de moi l'idée de prendre parti pour "une page" plutôt qu'une autre, ou pour un zombie particulier !
mais tout de même ! est-ce que quelqu'un en France, à l'heure du Bling-Bling (et des 285 millions d'euros mis sur le tapis pour un zombie qui revient aujoud'hui hanter l'actualité), est-ce que vous avez l'impression qu'on est en train d'en finir avec le fric ?
Poster une réponse

Haut

Réponse n°11 par ZombieBlingBling - visiteur
le 30/07/2008 @ 17:26
ZombieBlingBling

Dixit...
Le corps momifié d'un septuagénaire mort à son domicile depuis 2 ou 3 ans a été découvert mercredi dernier au 14e et dernier étage d'une tour HLM où il demeurait à Aix-les-Bains


: ça c'est dans Le Progrès" du 30 juillet 2008, page 3
Remarque perso .: il faut croire que l'EDF, les impôts, le coiffeur, etc ... avaient "fait le deuil" de l'argent qu'on pouvait tirer de ce citoyen là !
Jusqu'au jour où, sa boîte aux lettres venant de déborder, la concierge aura fait ouvrir la porte de ce ZOMBIE, avant de s'écrier, comme dans "la métamorphose" de Kafka :

"C'est crevé!"


Poster une réponse

Haut

Réponse n°12 par Oseo - visiteur
le 06/09/2008 @ 01:09
Oseo
Pour les Nuls : "classes moyennes" contre "bouclier fiscal" ... en oubliant la Plutonomie !
tel aurait pu être le titre des articles trouvés dans le jounal (Libération) du 5/09/2008
Tout Français comprendra bien sûr que tout cela tourne autour d'un RSA très polémique aujourd'hui ...
- Voyons d'abord la définition de "classes moyennes" - :
dans l'article : Un sentiment de déclassement /

Dixit...
Les classes moyennes craignent de se rapprocher de la population la plus pauvre.
...
Avant, dans les années 60, «un tiers seulement des Français se situait dans la classe moyenne», rappelle Julien Damon, professeur à Sciences Po. ....
... [plus loin :]
...l’économiste ou le sociologue a besoin de fixer une barre. Même arbitraire. Ce qu’a fait le Credoc, comme Georges Hatchuel, chef du département «conditions de vie et aspirations des Français», l’explique : «On a éliminé les 20 % des revenus les plus hauts et les 20 % les plus bas.» Et gardé les 60 % des Français situés au milieu. La définition a l’avantage de la simplicité. ....
[un peu plus loin :]
Il ne faudrait pas en conclure que la France suit le chemin des Etats-Unis où la classe moyenne se rétrécit. «Je pense même qu’on en est très loin, rassure Julien Damon.


Ainsi donc, en mélangeant un peu les définitions on arrive à une information très instructive : 60% représentent plus qu'un tiers, et ne se rétrécissent jamais ! Intellectuels et journalistes français sont vraiment trop forts pour moi !

Voyons maintenant pour le bouclier fiscal. Dans une interview de Eric Woerth :

Dixit...
... "Quant au bouclier fiscal, c’est un engagement que pour chaque euro gagné, il ne vous soit pas prélevé plus de la moitié en impôts directs."
... Quelle autre solution y avait-il pour trouver un financement de 1,5 milliard d’euros? Réduire certaines niches fiscales?...


Le nœud du problème tient encore une fois à une idéologie, ou à un artifice de rhétorique : au choix !
On (dé)raisonne par pétition de principe : " pour chaque euro gagné,pas plus de la moitié en impôts directs." sans chercher à justifier ni à démontrer le bien fondé du principe. Et ensuite On répond aux questions comme si On n'avait fait que rappeler une loi de la physique ! ça fait penser aux bons vieux syllogismes ..
Pour voir ici que la pétition de principe en question est foireuse, il suffit de se rappeler cette notion de plutonomie que nous avait signalée "Courrier International" . C'est à dire que maintenant les Hyper-riches arrivent à capter la majeure partie des richesses accessibles par les humains ! Dès lors, quand le niveau de richesse, ou plutôt d'accroissement d'une richesse dont la hauteur est déjà immorale devient absolument indécent, pourquoi s'arc-bouter sur un principe de "bouclier fiscal" sans fondements ?
Poster une réponse

Haut

Réponse n°13 par LuckyDelegueLaChance - visiteur
le 06/09/2008 @ 16:44
LuckyDelegueLaChance
un nouveau "Préfet Délégué pour l'Egalité des Chances" vient d'être nommé !
(voir annonce officielle)

 cela aurait tout aussi bien pu être un "Préfet Délégué pour la suppression des malchances" ...rolleyes

à quand un "Préfet Délégué pour la prévision de l'aléatoire" ? ou "pour la planification de l'imprévisible"  ?  
Poster une réponse

Haut

Réponse n°14 par faisGaffePositif - visiteur
le 17/09/2008 @ 11:13
faisGaffePositif
"laïcité positive" !!
et pourquoi pas "confusion positive",  "provocation positive", "insulte positive", "trahison positive" ?
 à un certain stade, ignorer le vocabulaire Français, ou pire, faire semblant, ne peut pas être innocent
 Se moquer du vocabulaire et des valeurs françaises que véhicule ce vocabulaire ne peut pas être relativisé comme étant une simple pitrerie d'adolescent,
cela risque bien d'être perçu comme une grave insulte faite aux Français
Poster une réponse

Haut

Réponse n°15 par RobotCop - visiteur
le 05/11/2008 @ 13:29
Anonyme
régulation :
  depuis quand régule-t-on un système en y injectant de la puissance ?
c'est à dire :  Peut-on, doit-on "réguler" le marché ... en injectant des milliards d'euros dans les banques ?  eek
( Peut-on "réguler" le marché tout court ? ... serait un autre débat ! mad )

 rappel :
La régulation (dans tout système, technique ou pas) repose sur les moyens suivants :
  • mesure (avec une "impédance d'entrée" la plus forte possible : c'est à dire, mesure qui affecte le moins possible l'objet mesuré ... biggrin )
  • rétro-action sur le système de commande, avant le dispositif d'amplification des commandes ! ...
Poster une réponse

Haut

Réponse n°16 par RobotCop - visiteur
le 06/11/2008 @ 12:35
RobotCop
Post Scriptum : malaise de la Justice française
en fait , notre gouvernement applique l'inverse du principe de régulation !
Dans un Etat, la Justice est à la base du dispositif de contre-réaction.
Le "Droit des affaires" concerne l'amont de la puissance de production : là où les moindres décisions des méritants-qui-ont-réussi ont le plus d'impact sur la foule des salariés ...

Que fait notre gouvernement ?
  • Il "dépénalise le droit des affaires" ! ( autant dire qu'il déconnecte le dispositif amont de régulation )
    ... pour karchériser les rejets du chaos : durcissement des peines en aval, pour les errements d'une "masse" désorientée
    ( caricaturalement : * en Haut : le droit des affaires * En Bas : la répression des têtes-brûlées
    * au milieu ? : qui se soucie du Droit du travail ? - plus besoin ! on a amoindri le poids et le nombre des inspecteurs du travail; et puis, du travail, y'en a déjà pas trop, et y'en aura de moins en moins, avec la crise qui a bon dos ! ... )

  • Il atténue le risque des décideurs ( donc la mesure du danger ) en offrant des garanties artificielles aux banques et en accordant des préférences et des facilités aux employeurs-supposés.
    ... pour faire intervenir la force ( le bannissement et la contrainte ), non pas en amont (sur ceux qui ont la capacité de décider), mais en aval : sur la multitude des simples exécutants ( écrasés par les contraintes matérielles ... et la charge d'une immense dette nationale, artificiellement alourdie ! ).
Compétence de notre "élite" ? :
on lit, dans "Le Nouvel Observateur" N° 2295 (du 30 oct. au 5 nov. 2008) :
[ qui cite Patrick Ouart, magistrat] :

Dixit...
« ... plus que jamais, je pense que Rachida Dati est une invention politique, une bulle médiatique .
.... Elle a dilapidé son capital et c'est un énorme gâchis ... »


Dixit...
... La pasionaria de la placeVendôme risque d'envoyer la planète justice dans la rue ...


----------------------------

Dixit...
« Sarkozy, pour protéger sa ministre débutante, raconte un magistrat parisien, lui retire alors la gestion des affaires sensibles, genre Clearstream ou les affaires financières, et lui laisse la réforme de la carte judiciaire, les peines planchers, et tout ce qui touche directement à l'administration judiciaire. Il veut la protéger des scandales. Mais au fil des jours, Patrick Ouart, avec l'assentiment de Sarkozy, a été obligé de s'occuper de tout »


- - - - - - - -
Notes :
Nos élus, si prompts à intenter des procès contre les poupées vaudou, n'ont semble-t-il pas réagi : ça doit donc être vrai ...
Edifiant !!! Il faut tomber par hasard sur un magazine pour se rendre compte, après tous ces mois, que nous n'avons pas un ministre de la justice, mais deux ! Ou plutôt un et demi ? ... dont un inconnu, qui reste dans l'ombre, et assume quoi ?


Il faut dire que l'ypothèse de l'incompétence crasse éclaircit bien des mystères.

Du genre : - affaire Tapie retirée à la Justice pour être confiée à un "arbitrage" privé ... - incapacité à voir venir la crise financière et ses "produits toxiques", ses Jérômes Kerviel, etc. , ....


De quoi faire réfléchir au vote !
S'il faut admettre que, aux plus hautes places, des pantins puissent faire l'affaire ! ...
Le tirage au sort des chefs, préférence de tous les théoriciens historiques du concept de démocratie, serait à revisiter !

et quand on pense que la Belgique a pu continer si longtemps à fonctionner sans gouvernement ... (sans devenir pour autant une anarchie )
Poster une réponse

Haut

DébutPrécédent [ 1 2 ] SuivantFin

Préférences

 Nombre de membres 146 membres


Utilisateurs en ligne

( personne )
découverte
stats
Qui visite OKIDOR ?
: voir FAQ
à part: GeoCHAT anonyme entre visiteurs

«lutte fangeuse»:

«immense latrine»
&«inébranlables optimistes»


«peupler les loisirs» :
Recherche




Sondage
aimez-vous voter ?
 
c'est ma passion !
il le faut bien
faut voir ...
bof !
j'en ai rien à faire !
Résultats
Calendrier

Devinette

Je peux lire dans vos pensées. Vous n'y croyez pas ? Essayez ! Vous n'en reviendrez pas...

jeux de gam1
^ Haut ^

à voir ...




 
...notes ...wink wink "Il faut se méfier de l'eau qui dort !"
prête-moi ta plume ...
 ... et parlons d''OSONS
Horloge
dogmazic.net intellectual property donor
logo ritournelles recursives by gt6oqp > lyrics= www.ipernity.com/doc/moi-jeu/3500575#

musique à part

Annuaire RSS


 GuppY - http://www.freeguppy.org/    Site créé avec GuppY v4.5.17 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL   GuppY - http://www.freeguppy.org/