Page en cours de chargement

* *

Texte à méditer :  La distortion entre le récit et la réalité est inspirée par le défaut de perception, le rêve, l'idéologie ou la propagande.   Un spectateur

* *
Spécial !

MUSIQUES     → à part

SVP, répondez à notre sondage.
Le vote, tel qu'il nous est proposé, vous convient-il?

Toute suggestion pour améliorer les techniques de consultation démocratiques sera bienvenue ici.
Qu'on se le dise ! smile

ici >> toute l'actu en 1 click !

outils


Présentation
Catalogages indélicats Top 10 présentation / Forum science et conscience solutions écologiques
Actualité
Actualité temps-réel Appel à conscience précédent à l'expérience grecque
  • • 
reBof social/travail social/travail - enfants SDF
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
2669 Abonnés
Webmaster - Infos
Ecrire à zelezar  Webmaster
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

news.gifNouvelles

Ces nouvelles sont disponibles au format standard RSS pour publication sur votre site web.
http://okidor.free.fr/reflects/data/newsfr.xml



chamaillerie sur le Revenu Minimal d'Existence - par SecretDuVote le 09/10/2015 @ 19:30

chamaillons-nous ... mais sans faire de mal au RME !

Alerte
, suite à prise de renseignement sur le "salaire à vie" tel que présenté par Bernard Friot :

(cf post sur la page : https://www.parlement-et-citoyens.fr/ideas/revenu-de-base-pour-une-protection-sociale-digne-du-21eme-siecle-1 )

'Salaire' est moins ouvert que 'revenu' ( Comme le mieux est l'ennemi du bien - si l'on veut bien accepter une bonne intention dans cette idée de reconnaître un effort, voire un mérite digne de salaire dans des activités individuelles jusqu'ici sous-estimées sur le plan civique)
'Salaire' est indissociable de 'travail'; et d'une évaluation de ce 'travail'. La notion de minimum de revenu assuré (minimum : donc de façon inconditionnelle), pour garantir chaque Français contre la misère, risque fort de passer à la trappe dès lors que l'on oubliera de préciser qu'un minimum de revenu inconditionnel doit toujours rester la priorité des priorités.
Par ailleurs la notion de 'travail' (pour nommer ce qui est censé justifier le 'salaire') reste problématique car indissociable de tout un paradigme, fort subjectif et impossible à formaliser dans l'absolu, indispensable pour quantifier la hauteur de ce salaire. La notion de mérite devient alors inévitable, même si elle ne reste que sous-entendue. Or, le système politique qui est fondé sur le mérite a (étymologiquement) pour nom 'aristocratie' : est-ce bien la priorité du régime politique que nous espérons défendre en France ? La valeur première de la démocratie, revendiquée en France, étant plutôt l'humilité de savoir reconnaître la même dignité à chaque Français avant même de se soucier d'avoir la prétention d'évaluer un quelconque 'mérite'.
La question de confier à des institutions officielles le soin d'évaluer, au niveau individuel, les mérites de chaque citoyen (boujour Big Brother !?), renvoie alors à une épineuse bataille idéologique ('clivante') qui pourrait, au moins dans un premier temps, être évitée en se contentant de garantir chaque Français contre la misère : commencer par un Revenu Minimal d'Existence ne serait déjà pas si mal .
Nota Bene :
un 'salaire minimal' (donc inconditionnel) est un non-sens : à quoi rimerait de distinguer si des activités sont dignes ou pas d'un salaire, si de toutes façons ce 'salaire' doit être versé ?!

Post Scriptum :

 on pourra retrouver quelque part ces 
Remarques préliminaires :
  • « Il n’est de richesse que d’hommes »  (Jean Bodin)

( La notion de richesse ne doit pas être considérée que sous l’angle réducteur des biens matériels ou pire : uniquement monétaires )

  • « Quand on compte on compte mal, car on ne compte pas tout, et ce qui compte le plus, c’est ce que l’on ne compte pas » (référence oubliée)

  •  « Ce qui compte ne peut pas toujours être compté, et ce qui peut être compté ne compte pas forcément. »  (A. Einstein)

dés moquent rassis ? - par unVentSpection le 08/09/2015 @ 12:18

dés moquent rassis : les dés oseraient-ils par hasard moquer les rassis ?


"... la statistique, qui finit par introduire l'ignorance humaine comme facteur explicite dans l'estimation du comportement des forces physiques."
R. Oppenheimer
     --------------------------------------





"... l'invention devient vectrice d'introspection ..." (15:43 )

" ... La physique traite non pas des objets, mais de ce que nous pouvons en dire ..." (45:45)

     --------------------------------------


------

"... La puissance de la physique vient de ce qu'elle a su limiter ses ambitions aux seules questions qui sont mathématisables ...' (14:55 )
     --------------------------------------

"... l'apparition de l'Homme n'était pas inéluctable sur Terre ..."

(22:44 ) "... C'est plutôt en informatique théorique qu'on a pu donner naissance à toute la théorie de la complexité .. et aboutir à une définition du hasard ... suite imprévisible ..."

... "Ce qui fait la beauté de la vie c'est l'imprévu, l'inattendu, la surprise"...(24:52  )
".. S'il n'y avait pas d'ignorance la vie serait d'une monotonie extraordinaire ...
... sérendipité ...
... Qui veut se souvenir doit se confier à l'oubli, à ce risque qu'est l'oubli absolu, et à ce beau hasard que devient alors le souvenir ..."


"... une incertitude fondamentale, une indétermination, qui serait au cœur de l'univers ..."

(28 : 10 )"... déterminisme ou libre arbitre ? ..."

"... atteint de la maladie d'Alzheimer : sa mémoire n'était pour lui qu'un lointain souvenir ...
(35 : 40) ... Les français dépensent plus de 22 Milliards d'euros par an pour des jeux ... Le budget dépensé par les Français est à peu près égal à celui qu'ils dépensent pour la voyance ... (ça s'ajoute) ..."



"... La science n'est pas là pour explorer les postulats métaphysiques ...
... indétermination masquée par notre ignorance ..."



... croire au déterminisme (fécond) ne doit pas conduire à croire à la fatalité ...

(40 :30) ... le déterminisme n'implique pas la prédictabilité - il est compatible avec un degré d'ignorance ...

(48 :49) ... Lorsque la médecine a commencé à essayer de formater les êtres humains, elle est devenue totalitaire ...

(physicien David Gross :) "La science efface l'ignorance d'hier et révèle l'ignorance de demain"


(ne pas louper aussi la suggestion de lecture proposée par E. Klein :
"Le complexe d'Orphée : La gauche, les gens ordinaires et la religion du progrès" )

_________________________________________

Bertrand Russell :

L'objet de la philosophie, c'est de partir d'une chose si simple que ça ne vaut pas la peine d'en parler et d'arriver à une chose si compliquée que personne n'y comprend plus rien.


_________________________________________
Histoire de l'Indien, de l'Américain et des poissons
(par l'auteur de ce site https://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Jerome_misc ?)

Au bord de l’eau, dans un petit village du sud de l'Inde, un canot rentre au port.

Un américain qui est là, complimente le pêcheur tamoul sur la qualité de ses prises et lui demande combien de temps il lui a fallu pour les capturer.

- Pas très longtemps, répond l'indien tamoul.

- Mais alors, pourquoi n’êtes-vous pas resté en mer plus longtemps pour en attraper plus? demande l’Américain.

L'Indien répond que ces quelques poissons suffisent à assurer la subsistance de sa famille.

- L’Américain demande alors : Mais que faites-vous le reste du temps?

- Je fais la grasse matinée, je pêche un peu, je joue avec mes enfants, je fais la sieste avec ma famille. Le soir, je vais au village voir mes amis, nous buvons du thé au lait et nous chantons. J’ai une vie bien remplie.

- L’Américain l’interrompt : J’ai un MBA de l’université de Harvard et je peux vous aider. Vous devriez commencer par pêcher plus longtemps. Avec les bénéfices dégagés, vous pourriez acheter un plus gros bateau. Avec l’argent que vous rapporterait ce bateau, vous pourriez en acheter un deuxième et ainsi de suite jusqu’à ce que vous possédiez une flotte de chalutiers. Au lieu de vendre votre poisson à un intermédiaire, vous pourriez négocier directement avec l’usine et même ouvrir votre propre usine. Vous pourriez alors quitter votre petit village pour Bombay, Los Angeles, puis peut-être New-York d’où vous dirigeriez toutes vos affaires.

-  L'Indien demande alors : Et combien de temps cela prendrait-il ?

- 10 ou 20 ans, répond l’Américain.

- Et après?

- Après? C’est là que ça devient intéressant, répond l’Américain en riant, quand le moment sera venu, vous pourrez introduire votre société en bourse et vous gagnerez des millions.

- Des millions? Mais après?

- Après?

- ...Vous pourrez prendre votre retraite, habiter dans un petit village côtier, faire la grasse matinée, jouer avec vos enfants, pêcher un peu, faire la sieste avec votre famille, et passer vos soirées à boire du thé au lait et à chanter avec vos amis…





comment trouver midi à la porte du trouble - par PouxpouxPisDoux le 26/08/2015 @ 09:38

Les chercheuses de poux

Quand le front de l'enfant, plein de rouges tourmentes,
Implore l'essaim blanc des rêves indistincts,
Il vient près de son lit deux grandes sœurs charmantes
Avec de frêles doigts aux ongles argentins.

Elles assoient l'enfant devant une croisée
Grande ouverte où l'air bleu baigne un fouillis de fleurs,
Et dans ses lourds cheveux où tombe la rosée
Promènent leurs doigts fins, terribles et charmeurs.

Il écoute chanter leurs haleines craintives
Qui fleurent de longs miels végétaux et rosés,
Et qu'interrompt parfois un sifflement, salives
Reprises sur la lèvre ou désirs de baisers.

Il entend leurs cils noirs battant sous les silences
Parfumés ; et leurs doigts électriques et doux
Font crépiter parmi ses grises indolences
Sous leurs ongles royaux la mort des petits poux.

Voilà que monte en lui le vin de la Paresse,
Soupir d'harmonica qui pourrait délirer ;
L'enfant se sent, selon la lenteur des caresses,
Sourdre et mourir sans cesse un désir de pleurer.
             
 Arthur Rimbaud (1871)

histoire de Poulet-Malassis en 1857 - par fleurMaleFleuremal le 24/08/2015 @ 20:24

Réversibilité


" Ange plein de gaieté, connaissez-vous l'angoisse,
La honte, les remords, les sanglots, les ennuis,
Et les vagues terreurs de ces affreuses nuits
Qui compriment le cœur comme un papier qu'on froisse ?
Ange plein de gaieté, connaissez-vous l'angoisse ?

Ange plein de bonté, connaissez-vous la haine,
Les poings crispés dans l'ombre et les larmes de fiel,
Quand la Vengeance bat son infernal rappel,
Et de nos facultés se fait le capitaine ?
Ange plein de bonté, connaissez-vous la haine ?

Ange plein de santé, connaissez-vous les Fièvres,
Qui, le long des grands murs de l'hospice blafard,
Comme des exilés, s'en vont d'un pied traînard,
Cherchant le soleil rare et remuant les lèvres ?
Ange plein de santé, connaissez-vous les Fièvres ?

Ange plein de beauté, connaissez-vous les rides,
Et la peur de vieillir et ce hideux tourment
De lire la secrète horreur du dévouement
Dans des yeux où longtemps burent nos yeux avides ?
Ange plein de beauté, connaissez-vous les rides ?

Ange plein de bonheur, de joie et de lumières,
David mourant aurait demandé la santé
Aux émanations de ton corps enchanté ;
Mais de toi je n'implore, ange, que tes prières,
Ange plein de bonheur, de joie et de lumières ! "


Charles Baudelaire / Les fleurs du mal

1905-2015 : quid novi ? - par RaviSeMent le 21/08/2015 @ 14:04

Paul CLAUDEL - Ténèbres


    Je suis ici, l’autre est ailleurs, et le silence est terrible :
    Nous sommes des malheureux et Satan nous vanne dans son crible.

    Je souffre, et l’autre souffre, et il n’y a point de chemin
    Entre elle et moi, de l’autre à moi point de parole ni de main.

    Rien que la nuit qui est commune et incommunicable,
    La nuit où l’on ne fait point d’œuvre et l’affreux amour impraticable.

    Je prête l’oreille, et je suis seul, et la terreur m’envahit.
    J’entends la ressemblance de sa voix et le son d’un cri.

    J’entends un faible vent et mes cheveux se lèvent sur ma tête.
    Sauvez-la du danger de la mort et de la gueule de la Bête !

    Voici de nouveau le goût de la mort entre mes dents,
    La tranchée, l’envie de vomir et le retournement.

    J’ai été seul dans le pressoir, j’ai foulé le raisin dans mon délire,
    Cette nuit où je marchais d’un mur à l’autre en éclatant de rire.

    Celui qui a fait les yeux, sans yeux est-ce qu’il ne me verra pas ?
    Celui qui a fait les oreilles, est-ce qu’il ne m’entendra pas sans oreilles ?

    Je sais que là où le péché abonde, là Votre miséricorde surabonde.
    Il faut prier, car c’est l’heure du Prince du monde.
1905.

Saillir de coq en asne pour sauver les apparences - par coq1 le 02/07/2015 @ 10:55

'Adieu veaux, vaches, cochons ...'
l'indignation de nos élus devant les indiscrétions étrangères ne serait qu'un écran de fumée et les dénonceurs joueraient un double jeu ?
cf ce scoop révélé sur Agoravox (http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/franceleaks-l-armee-accro-a-169233):
    'issue du dossier : « En dépit de cette « analyse de la valeur » particulièrement sévère de la proposition de contrat, l’armée française n’en signait pas moins un « acte d’engagement » portant sur un marché de « maintien en condition opérationnelle des systèmes informatique exploitant des produits de la société Microsoft avec option d’achat » avec… la filiale irlandaise de l’éditeur américain. »'

“On ne demande pas aux forts d'avoir mauvaise conscience,
on leur demande d'avoir une conscience tout court ”

Paul Marc Henry


Sans blague ?!! J'y crois pas ! ( foutu parano, peureux/pessimiste, sinistrosé/décliniste ... et tout ce qui s'ensuit ... )


Pour se rassurer et 'positiver' reste à ânonner les premier mots 'optimistes' de cette citation bien connue : 'errare humanum est' (... en se gardant bien de se rappeler la suite ).
Une autre formulation beaucoup moins connue en France nous est suggérée par les Allemands :
« Irren ist menschlich, sagt der Hahn, , und stieg von der Ente »
(« L'erreur est humaine, dit le coq, et il descendit de la cane »).
... mais voilà qui va nous faire 'sallir du coq à l'asne' !
cf : https://www.actualitte.com/article/patrimoine-education/notre-expression-decortiquee-sauter-du-coq-a-l-ane/108
       (ou encore : http://cerb.free.fr/coqalane.html )
  


----


Une autre façon de ne pas avoir les foies (www.expressio.fr/expressions/avoir-les-foies.php )
(Saison du foie car saison des figues : www.cnrtl.fr/etymologie/foie wink) )


c'est de voir que même la Corse relaie le numéro gouvernemental spécial pour contrer la canicule :
http://www.corsematin.com/article/derniere-minute/le-forum-de-lhebdo-est-on-suffisamment-informe-sur-les-dangers-de-la-canicul.1851800.html =>
    'Un numéro spécial canicule - 0800 06 66 66, a été mis en place . Il est accessible de 9 heures à 19 heures.'

vous pouvez courir là-bas pour y passer vos vacances tranquilles : pas de risque de voir les Corses tuer un âne à coup de figues molles !

-----
Et là, qui trouvera le rapport avec la choucroute ?

vanity - par RichardLie le 03/04/2015 @ 19:06



' I hope you'll join us'


« ... vers d'autres horizons qui reculent toujours ... »

science sans conscience
n'est que ruine ...


« ... Et vous profanerez toute la beauté du monde
En faisant retentir les cris de votre orgueil ...»




---

Comment Huxley, Orwell, Barjavel ont-ils pu avoir tant de flair ?
(pour le dernier, lire "la faim du tigre" )




_________

... mais bientôt, à force de bêlements béats d'un côté, et d'observations patientes et tranquilles tout de même par ailleurs, l'expression
"les français sont des veaux", deviendra un compliment !


parler pour ne rien dire ... - par InuitIll le 04/03/2015 @ 21:10

Journalistes, politiciens, ou Président de la République ne seront plus imbattables pour inventer des discours inconsistants, bons à bien noyer le poisson :
voici un outil gratuit qui va nous permettre de démocratiser et banaliser cet exercice.

cliquer ici pour générer à volonté du baratin prononçable !

 exemple 'touinurnufe' :
(baptisé de ce nom improbable que je n'aurais su inventer sans cet outil)

" eu jurn rdodro o vlin aklat afr ylsugna vel.  oinsp  ilpouguhe inji ejuchov éji kl.  y onspoindim pouzote ditl neoch ilé tau ronqauni gualsoe u yvuecu.
 b llyrliachl jiohum anmu tanmojie uedric o indron siafroart vé a oiscanr.  amou onmoy cho èm annauzoilp xounu oin eicahoyja.  chl naisual dinde"



Avec cette méthode, quelle proba pour arriver à un programme cohérent qui puisse 'tomber en marche' ?

évasion fiscale en réseau et priorités du fisc - par EvaZion_LucyDite le 12/02/2015 @ 14:57

Priorité du fisc ?
- surveiller quelques millions de chômeurs+RSAistes+SDF ? ('radiés' à tour de bras ...)
- ou rappeler à l'ordre quelques milliers de millionnaires ? (libres de tout et n'importe quoi au point d'exiger une dépénalisation du droit des affaires ! ... )

Quand les arrivistes 'en avance' montrent du doigt les parasites 'naïfs',
on constate simplement l'échec du Fisc à faire ruisseler leurs richesses dans les caisses de l'Etat.

voir cette actualité :
http://www.leparisien.fr/economie/hsbc-un-reseau-d-evasion-fiscale-de-130-000-clients-et-180-milliards-d-euros-09-02-2015-4518749.php

« Entre 2005-2007, 180,6 milliards d’euros auraient transité, à Genève, par les comptes HSBC de plus de 130 000 personnes physiques ou morales dans le monde dont plus de 3 000 Français. Pour eux, plus de 20 000 sociétés offshore auraient été créées dans les paradis fiscaux ».

Remarque :
  Si les classes moyennes laborieuses se disent les dindons de la farce, force est de remarquer que cela laisse  alors penser que rien ne les empêche d'arrêter de collaborer !


  « Le chômage est déplaisant parce qu'il n'est pas tout à fait généralisé »
   -  Louis Scutenaire

(
"Ils ne nous pardonneront jamais le mal qu'ils nous ont fait" - ont dit des victimes de l'Holocauste
"On nous envie notre misère" - disent maintenant des 'naïfs' non 'victimisants'
)

________________
 Nota Bene :

   Si ce débat-là (priorités du fisc) n'arrive pas à prendre le pas sur les émotions du 7 janvier, c'est sans doute que les terroristes (et ceux qui savent profiter du phénomène, ou l'instrumentaliser) auront atteint leur objectif.
  ( Certaines infos risquant de n'être dévoilées qu'à des moments où il est peu probable qu'elles soient attentivement suivies;
l'idée étant de s'acquitter d'un devoir d'information, mais en s'arrangeant pour que l'info passe à la trappe dans l'opinion collective. cf "la lettre volée"  d'Edgar Alla Poe) - Genre :  "-mais si ! on vous en a informés ! - mais ça ne vous intéresse pas."   Imparable ! )

________________
  citation d'un forum :
 Foin d’une ’lutte des classes’ bouclée sur elle-même !
(en sortir serait la mort de cette idéologie !)
 
 Faits intéressants : 
 - les 2% des plus riches détiennent la moitié des richesses mondiales
 - les 3 personnes les plus riches détiennent à elles seules une fortune équivalente au PIB des 48 pays les plus pauvres , soit 600 millions de personnes, qui vivent avec moins de 1 dollar par jour et ne sortiront jamais de leur pauvreté.


On peut alors se souvenir du phénomène de plutonomie(*) dénoncé jadis par ’Courrier International’ :
il est plus pertinent d’essayer de faire des affaires en vendant du luxe aux 3 plus riches , qu’en produisant du pain pour 600 millions de pauvres ! ....


(*) chercher : "Mais les livres d'histoire nous apprennent que depuis que Pluton a inauguré son règne, aucun sujet n'a tenté une rébellion."

______________
Ce qu'en dit OXFAM-France (+ pétition)
______________

DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin
Préférences

 Nombre de membres 146 membres


Utilisateurs en ligne

( personne )
découverte
stats
Qui visite OKIDOR ?
: voir FAQ
à part: GeoCHAT anonyme entre visiteurs

«lutte fangeuse»:

«immense latrine»
&«inébranlables optimistes»


«peupler les loisirs» :
Recherche




Sondage
aimez-vous voter ?
 
c'est ma passion !
il le faut bien
faut voir ...
bof !
j'en ai rien à faire !
Résultats
Calendrier

Devinette

Je peux lire dans vos pensées. Vous n'y croyez pas ? Essayez ! Vous n'en reviendrez pas...

jeux de gam1
^ Haut ^

à voir ...




 
...notes ...wink wink "Il faut se méfier de l'eau qui dort !"
prête-moi ta plume ...
 ... et parlons d''OSONS
Horloge
dogmazic.net intellectual property donor
logo ritournelles recursives by gt6oqp > lyrics= www.ipernity.com/doc/moi-jeu/3500575#

musique à part

Annuaire RSS


 GuppY - http://www.freeguppy.org/    Site créé avec GuppY v4.5.17 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL   GuppY - http://www.freeguppy.org/